IMMOBILIER. L'année 2021 a battu des records dans le marché de l'immobilier de l'ancien, avance Century 21. Les foyers aux revenus les plus faibles ont cependant été désavantagés. 2022 devrait "chercher un nouveau souffle".


C'est une année "record" pour le marché immobilier de l'ancien. 2021 a connu un marché "extrêmement dynamique partout dans l'Hexagone", a affirmé Laurent Vimont, président de Century 21, lors d'une conférence de presse ce lundi 3 janvier à laquelle Batiactu a assisté. "Sous la pression de la demande conjuguée des différentes familles d'acquéreurs, le marché enchaîne les records", continue-t-il.

 

 

Le réseau d'agences immobilières a noté des taux d'emprunt historiquement bas, qui "solvabilisent une partie des ménages les plus modestes", "encouragent les primo-accédants à sauter le pas" et aux secondo-accédants de "concrétiser leur projet 'mieux vivre' rendu impérieux par les confinements". Ceux-ci ont parfois vendu leur bien en hypercentre pour un logement plus spacieux, doté d'une pièce en plus ou d'un espace extérieur de type jardin, balcon ou terrasse, et ce, dans une ville de taille moyenne.
Il vous reste 87% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp