Du côté de l'aspect développement durable, Orsos Island est bardée de 160 m² de capteurs solaires sur tout le pourtour de ses toitures. Tous ne seront donc pas idéalement orientés au même moment, mais les créateurs du système assurent que leur production sera suffisante pour couvrir les consommations. Le système de climatisation-chauffage reposera, quant à lui, sur la récupération des calories de l'eau de mer. Les déchets solides seront, quant à eux, compactés et stockés dans une zone refroidie, afin d'éviter d'être incommodé. "Ces propriétés font de l'île un site excessivement respectueux de l'environnement et un lieu de villégiature durable qui ne laisse aucune trace sur la Nature", annonce la société. Pour l'eau douce, il en sera de même, avec une utilisation de l'excédent d'électricité en journée pour faire fonctionner un désalinisateur et un système de recyclage des eaux usées. La documentation précise que, pour pouvoir procéder à la maintenance de ces systèmes et faire face à tous les cas de figure, l'île est tout de même dotée de deux groupes Diesel. On ne sait jamais.

actioncl