TRAVAIL. Pour pallier aux besoins d'embauche des professionnels du secteur, une convention vient d'être signée entre plusieurs organisations et le ministère de l'Insertion. L'accompagnement des jeunes fait partie des priorités.

Le Bâtiment continue de s'engager pour l'emploi des jeunes. La Fédération Française du Bâtiment (FFB) a signé récemment une convention avec le ministre de l'Insertion et l'Union nationale des missions locales (UNML) pour favoriser l'orientation et l'insertion professionnelle des jeunes vers les formations et les métiers du secteur. Une nouvelle bienvenue alors que les professionnels sont en manque de main d'œuvre dans certaines filières et qu'ils connaissent régulièrement des difficultés à recruter.

 

"Une chance pour mieux connaître les métiers"

 

"Il y a urgence à accompagner les besoins en recrutement à travers la découverte des métiers, l'orientation vers la formation ainsi que l'insertion dans l'emploi", déclare la FFB dans un communiqué. Ce partenariat repose sur le fait de pérenniser les partenariats locaux ainsi que renforcer et développer des nouvelles actions de coopération entre la FFB et l'UNML. Les entités cherchent à valoriser la bonne connaissance des métiers du secteur, ainsi que leur modalité d'accès (parcours d'insertion, formations et qualifications requises). Les jeunes seront accompagnés pour accéder à ces professions selon leur parcours personnel.

 

"Avec l'opération "15 000 jeunes talents bâtisseurs" dont l'objectif est de favoriser l'accès aux entreprises du bâtiment, la FFB prend à cœur son rôle fédérateur et, en signant cette convention avec l'UNML, elle réaffirme son souhait d'accueillir des jeunes qui veulent préparer leur avenir professionnel dans notre secteur d'activité", affirme le président de la Fédération, Olivier Salleron.

 

De son côté, la ministre déléguée à l'Insertion Brigitte Klinkert considère que cette convention "est une chance, pour mieux faire connaître les métiers du bâtiment aux jeunes, pour former et embaucher les bâtisseurs de demain". Elle voit ce partenariat comme une façon d'ouvrir "des débouchés sur tous les territoires avec des recrutements et des contrats d'apprentissage ou des immersions en garantie jeunes".

actionclactionfp