AMENAGEMENT. Place de la Comédie, esplanade Charles de Gaulle et dalle du Triangle : le triptyque incarne les trois places emblématiques de l'hypercentre de Montpellier, bientôt soumis à une refondation ou un "lifting", comme l'a annoncé son premier édile Philippe Saurel hier.

En lançant le projet "Places à tous" au cours d'une réunion publique, le maire divers-gauche de Montpellier Philippe Saurel a lancé le coup d'envoi du réaménagement de trois sites incontournables du centre-ville montpelliérain. Cette annonce va dans la continuité du projet Montpellier "Grand cœur", marqué par une série d'aménagements dans d'autres artères du centre historique avec pour objectif de "redorer le centre-ville et de valoriser son patrimoine exceptionnel".

 

Alors que cette métropole du sud-est accueillera en 2019 son "MoCo" - ou musée d'art contemporain - et son Conservatoire à rayonnement régional inauguré en 2020, Montpellier veut asseoir son statut de "métropole internationale".

 

La place de la Comédie, l'esplanade Charles de Gaulle et la dalle du Triangle sont des artères très fréquentées et des cheminements incontournables pour accéder aux points touristiques comme l'Opéra Comédie, le Musée Fabre ou le Corum. Malgré ces atouts, ces trois espaces présentent "une usure", relève la Métropole, tandis que certains "monuments patrimoniaux méritent d'être davantage valorisés".

 

Moderniser le design

 

Monument le plus connu, l'Opéra qui domine la place de la Comédie. Cette dernière, rappelle la Métropole, n'a pas été réaménagée depuis 1985 alors même qu'elle a connu l'arrivée du tramway sur ses dalles. Le projet de réaménagement retenu devra ainsi "moderniser le design de la place, rationnaliser les occupations et traiter la question de la glissance".

 

Dans sa continuité, l'esplanade Charles de Gaulle assure la jonction entre centre-ville et le Corum. Régulièrement sollicitée pour des manifestations culturelles, l'avenue valorise peu les sites permanents comme le Musée Fabre ou le Pavillon populaire dédié aux expositions photographiques. Un désencombrement, une rénovation des sols et une accentuation des liaisons avec les sites stratégiques font partie des problématiques qui devront être solutionnées par le groupement lauréat.

 

La rénovation de la dalle du Triangle devra quant à elle être en cohérence avec la réhabilitation en cours de l'espace commercial Polygone, porte d'entrée vers le quartier Antigone, dessiné par l'architecte Ricardo Bofill.

 

Impliquer les Montpelliérains

 

Philippe Saurel veut faire valoir le caractère participatif de ce projet et précise que "tout au long du processus, les Montpelliérains seront également concertés". "La place de la Comédie touche à l'histoire et à la vie des familles de Montpellier. C'est pourquoi j'ai souhaité impliquer les Montpelliérains dans son réaménagement avec l'Esplanade et le Triangle", a plaidé le maire et président de la métropole.

 

Pour concrétiser ce projet, Montpellier fait appel à la Société d'aménagement de Montpellier Méditerranée Métropole (SA3M) chargée de piloter le dialogue compétitif qui désignera au deuxième semestre 2019 un groupement d'architectes et urbanistes chargée de la maîtrise d'œuvre.

actionclactionfp