TERRITOIRES. En signant un partenariat avec la Fondation du patrimoine, les ministères de la Cohésion des territoires et de la Culture veulent soutenir les efforts des collectivités locales en faveur des sites patrimoniaux, et miser sur ces derniers pour renforcer l'attractivité des régions.

Dans la foulée de la semaine thématique consacrée au patrimoine et à la culture organisée par le programme "Petites villes de demain" et l'Agence nationale de la cohésion des territoires, le Gouvernement veut faire des sites patrimoniaux un "levier économique" pour renforcer l'attractivité des régions. C'est en ce sens qu'un partenariat "pluriannuel" vient d'être signé entre les ministères de la Cohésion des territoires et de la Culture et la Fondation du patrimoine, afin de soutenir les efforts des collectivités locales en faveur du patrimoine.

 

Témoigner de l'enjeu économique du patrimoine

 

Dans les faits, cette collaboration s'articule autour de trois axes : pour commencer, il est prévu de créer un prix "Engagé pour le patrimoine", récompense qui sera décernée à l'automne prochain à une dizaine d'élus locaux "portant des projets patrimoniaux majeurs pour leurs territoires". Le deuxième volet consiste à attribuer a minima une centaine de labels de la Fondation du patrimoine à des communes s'inscrivant dans le programme "Petites villes de demain". Enfin, la troisième mesure du partenariat vise à proposer information et accompagnement des élus dans leurs projets patrimoniaux "avec la future création d'une plateforme digitale spécifique", selon l'exécutif. Celui-ci invite en outre les délégations régionales de la Fondation du patrimoine à multiplier les partenariats locaux avec les municipalités du programme.

 

Les projets sélectionnés, les labels attribués et les contenus de la future plateforme numérique devraient être rendus publics "avant la fin de l'année".

actionclactionfp