CONJONCTURE. Dans sa lettre mensuelle de conjoncture d'avril 2019, l'Unicem estime que le premier trimestre de l'année s'est illustré par un rebond des volumes produits dans le secteur des granulats comme dans celui du béton prêt-à-l'emploi. Détails.

Les matériaux reprennent des couleurs. Dans sa lettre mensuelle de conjoncture d'avril 2019, l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) considère que les résultats du mois de mars confirment la reprise de l'activité dans le secteur. En effet, les livraisons de granulats ont augmenté de 1,2% en mars 2019 par rapport à février, et de 9,6% en comparaison au mois de mars 2018. Le premier trimestre de l'année 2019 aura donc vu l'activité granulats croître de 2,9% par rapport au trimestre précédent, et même de 7,6% sur 12 mois. Et depuis un an, l'Unicem constate que la production de granulats a enregistré une hausse de 3,4%.

 

Le béton prêt-à-l'emploi (BPE) profite lui aussi de chiffres positifs : bien que son activité a marqué le pas en mars 2019, reculant de 1,2%, la progression est tout de même de 7,7% en comparaison au mois de mars 2018. Les trois premiers mois de l'année 2019 ont ainsi permis au BPE de croître de 2,1% par rapport au 4e trimestre 2018 ; ce dernier a aussi bondi de 12,9% au regard de la même période, un an auparavant. Cumulée sur 12 mois, la production de BPE se chiffre à +6,8%.

 

Globalement, l'Unicem se félicite d'une embellie observable pour la majorité des matériaux : d'après ses indicateurs, ceux-ci ont enregistré une augmentation de 9,8% sur un an, après une année 2018 extrêmement timide où la progression n'avait été que de 1,4%. Qui plus est, l'organisation note le très bon moral des entrepreneurs et industriels du bâtiment, et souligne que les carnets de commandes dans le gros oeuvre affichent un stock de presque 9 mois d'activité. Idem du côté des travaux publics, où les professionnels profitent d'un climat des affaires favorable et restent assez confiants pour les mois à venir.

actionclactionfp