CONJONCTURE. Les matériaux de construction ont de nouveau enregistré une baisse de leurs productions au mois de janvier 2019 : les livraisons de béton prêt-à-l'emploi ont reculé de 1,7% et l'activité des granulats a diminué de 5,8%, par rapport au mois de décembre 2018. Détails.

Dans sa lettre de conjoncture mensuelle, l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) a indiqué que le mois de janvier 2019 s'est traduit par un coup de frein pour la production de granulats et de béton prêt-à-l'emploi (BPE). En effet, d'après les statistiques de l'organisation, l'activité des matériaux subit une nouvelle baisse après un mois de décembre 2018 pourtant dynamique. Ainsi, les livraisons de BPE ont reculé de 1,7% par rapport à décembre dernier. En revanche, sur 12 mois, soit de janvier 2018 à janvier 2019, le niveau de livraisons a enregistré une croissance de 2,8%, signe toutefois d'un ralentissement de la production, selon les spécialistes.

 

Du côté des granulats, la baisse est plus importante, de l'ordre de -5,8% en janvier 2019 en comparaison à décembre 2018. La tendance cumulée sur les 12 derniers mois est, à l'image du BPE, au ralentissement : les granulats n'ont vu leur production croître que de 0,8% entre janvier 2018 et janvier 2019. Globalement, l'Unicem précise qu'il est "toujours difficile [d'interpréter les chiffres de janvier 2019] en raison des opérations de maintenance qui peuvent être menées sur les installations de carrières en cette période de l'année". Pour autant, l'organisation ajoute qu'une "vision plus précise de l'année 2018 se dessine avec la publication des derniers résultats des matériaux". Sur la base de ces chiffres, même provisoires, il en ressort donc que les matériaux de construction auraient progressé de 1,6% l'année dernière, ce qui représente un net freinage par rapport à 2017, où l'activité avait augmenté de 4,9%.

actionclactionfp