RÉNOVATIONS THERMIQUES. Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l'Anah, a fait le point sur les quelque 170.000 demandes de subvention reçues cette année dans le cadre de MaPrimeRénov. Elle assure que l'agence a "rattrapé son retard" et que toutes les demandes recevront une réponse.

Le webinaire organisé le 16 décembre par l'association des journalistes de la construction et des activités de la maison (AJCam), sur le thème de MaPrimeRénov, a été l'occasion, pour Valérie Mancret-Taylor, présidente de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), de faire le point sur les objectifs de l'agence, qui distribue cette aide à la rénovation énergétique des logements, mais aussi sur les dossiers acceptés à ce jour, ainsi que les primes déjà versées aux ménages.

 

MaPrimeRénov (MPR) a été créée au 1er janvier dernier par la fusion du CITE (crédit d'impôt à la transition énergétique) et de l'aide de l'Anah intitulée Habiter Mieux agilité, avec l'objectif d'aider, cette première année de son existence, 160.000 à 200.000 ménages, appartenant aux quatre premiers déciles de la population, donc les plus modestes. "La cible est quasiment atteinte", puisque 170.000 demandes ont été formulées depuis le début de l'année, "sachant que la fin de l'année est toujours plus intense en demandes", assure la directrice.

 

Pour 2021, le Gouvernement a décidé la massification de MPR, avec l'ouverture à tous les déciles, aux copropriétés, ainsi qu'aux propriétaires bailleurs, a rappelé la directrice de l'Anah. Ce qui constitue un défi logistique pour l'agence, qui s'est vu assigner l'objectif, l'année prochaine, d'aider 500.000 ménages à réaliser des travaux. Comme annoncé dès la présentation de cette universalisation de MPR, ce sont bien les travaux initiés à compter du 1er octobre 2020 qui seront pris en compte, et ce pour tous les ménages, même si les dossiers ne seront examinés qu'à partir du 1er janvier 2021.

 

120.000 dossiers ont obtenu une réponse favorable, 40.000 aides ont été versées

 

Sur les 170.000 demandes relatives à MPR reçues à ce jour par l'Anah, "120.000 ont fait l'objet d'une réponse favorable de l'administration", a détaillé Valérie Mancret-Taylor. Cela veut dire que ces ménages "savent qu'ils peuvent commencer les travaux et qu'ils recevront une subvention dont le montant est calculé". Les 50.000 autres dossiers "sont incomplets et font l'objet d'un échange avec les demandeurs".

 

"Tous les dossiers complets recevront leur notification et toutes les demandes de paiement recevront leur versement d'ici la fin de l'année."
- Valérie Mancret-Taylor

 

Pour ce qui est du versement de MaPrimeRénov, qui constitue "une seconde étape" selon la dg de l'Anah, les demandes de paiement "sont arrivées en nombre moins important parce qu'il faut le temps de réaliser les travaux et ensuite transmettre la facture". L'agence a reçu, à cette date, "un peu plus de 50.000 demandes de paiement", dont "40.000 qui ont déjà été versées". Ce qui fait dire à Valérie Mancret-Taylor que "tous les dossiers complets recevront leur notification et toutes les demandes de paiement recevront leur versement d'ici la fin de l'année".

 

La directrice de l'agence admet qu'"il y a eu des retards, dans cette année particulièrement complexe, où nous avons dû mettre en place une nouvelle aide et embaucher massivement, puis former les collaborateurs en télétravail. Ce n'a pas été aussi fluide qu'envisagé". Mais, elle l'assure, "le retard a été rattrapé dès juillet", et l'Anah est prête pour une nouvelle étape de massification de MaPrimeRénov.

actionclactionfp