AGRANDISSEMENT. En région parisienne, la façade d'une maison de banlieue a été enrichie d'extensions et d'une surélévation marquées par des notes vert pomme, qui donnent une idée de ce qui se trame à l'intérieur. Reportage.

A Colombes, cette maison francilienne d'apparence typique avec sa toiture en zinc, a pourtant un petit quelque chose de différent. En l'occurrence, des touches de vert pomme çà et là, qui marquent sa façade, autant côté rue, que côté jardin.

 

En fait, ce toit en zinc est une surélévation et les cubes côté jardin, des extensions pensées comme deux tunnels qui structurent la façade, en plus de lui conférer chaleur et originalité. "La rénovation s'est faite en deux temps, les extensions côté jardin ont été réalisées entre 2013 et 2014 et la surélévation entre 2015 et 2016", développe Francesca de Marchi, architecte en charge du chantier.

 

A l'intérieur, les extensions ont permis de réinventer cuisine et salle à manger en des espaces ouverts et lumineux marqués par le vert pomme. Une teinte omniprésente dans la bâtisse, des murs au plafond, en passant par le mobilier.

 

Le rez-de-chaussée a lui aussi été réaménagé, de manière à créer une grande surface lumineuse, agrémentée d'espaces atypiques. Enfin, la surélévation, elle, a ajouté pas moins de 30 m2 à la maison, de façon à créer deux chambres pour les enfants des propriétaires. Mais inutile d'en dire trop, puisque Maison à part vous présente en images, cet écrin vert pomme.

Fiche Technique :

Lieux : Colombes
Maître d'œuvre : Francesca de Marchi
Surface : 169,5 m2
Durée des travaux : Extension : 2013-2014 - surélévation : 2015-2016
Coût des travaux : NC

actionclactionfp

Une entrée qui annonce la couleur

Le vert pomme marque l'entrée
Le vert pomme marque l'entrée © Francesca de Marchi
Dès l'entrée côté rue, ce qui saute aux yeux, c'est une couleur plutôt inhabituelle pour une façade ! Des notes de vert pomme qui viennent marquer l'entrée et les lucarnes de la surélévation et qui, d'emblée, annoncent la couleur.

Une chambre d'ami dans un cocon vert et arrondi

Une chambre se cache derrière une cloison arrondie
Une chambre se cache derrière une cloison arrondie © Francesca de Marchi
A gauche de la porte d'entrée, une cloison arrondie réalisée sur-mesure crée une séparation originale. Derrière cette porte coulissante, une petite chambre d'appoint a été aménagée. Au sol s'étend un parquet qui, comme le vert, se retrouve partout dans la maison, y compris sur l'escalier.

Un rez-de-chaussée intimiste et lumineux

Le salon est baigné de lumière
Le salon est baigné de lumière © Francesca de Marchi
De grandes ouvertures ont été créées et recouvertes de verre filmé de façon à garantir l'intimité des voisins et des occupants. "Elles donnent sur un mur blanc orienté sud sur lequel se répercute beaucoup de lumière", détaille Francesca de Marchi. Un faux plafond a tout de même été créé et embarque des luminaires Led.

L'escalier tout en courbes et arrondies

Une bibliothèque agrémente l'escalier
Une bibliothèque agrémente l'escalier © Francesca de Marchi
La structure légère et arrondie de l'escalier en frêne monte délicatement à l'étage et est suffisamment large pour accueillir une petite bibliothèque dans l'épaisseur. Ici encore, le vert pomme est présent et semble grimper au niveau supérieur.

Des extensions, en trois cubes vert pomme

Trois cubes agrémentent la façade
Trois cubes agrémentent la façade © Francesca de Marchi
Côté jardin, on découvre trois cubes vert pomme, qui se composent de béton qui a été enduit puis peint. Les menuiseries elles, sont en aluminium et assurent une meilleure intégration avec le gris des murs.

 

L'extension la plus à gauche renferme la salle à manger et celle de droite, une buanderie, puis la cuisine, mis en lumière entre autres, par la niche qui forme le troisième cube. Devant, une petite terrasse bois vient agrémenter l'espace.

Une salle à manger encerclée par la lumière naturelle

La salle est aussi éclairée par le plafond
La salle est aussi éclairée par le plafond © Francesca de Marchi
La salle à manger a été imaginée en fonction de la lumière, qui entre d'absolument partout. Notamment via des baies vitrées latérales recouvertes de verre filmé, et trois fenêtres de toit. Chacune a été détourée de vert pomme qui, à travers un intéressant jeu d'ombres et de lumière, vient structurer la pièce.

Une cuisine semi ouverte par une étagère sur-mesure

Maison vert pomme
Une maison ose le vert pomme © Francesca de Marchi
"Dans la cuisine nous n'avons conservé qu'une partie des murs du fond. Le reste a été complètement ouvert et refait de A à Z", explique Francesca de Marchi. Une cuisine relativement classique, avec ses carrelages gris au sol et ses rangements laqués. Mais dans cette pièce, l'originalité est à voir une fois de plus, dans une niche et une étagère double face en moucharabieh, réalisée elle aussi sur-mesure en Italie, qui cloisonne les espaces sans les séparer.

Un espace télé sur mesure

Même l'espace télé est recouvert de vert
Même l'espace télé est recouvert de vert © Francesca de Marchi
Ici aussi le mobilier vert pomme a été conçu sur-mesure. Très structuré, il dévoile de nombreux rangements et des formes géométriques étonnantes.

Une surélévation vert pomme façon toit parisien

L'extension accueille deux chambres
L'extension accueille deux chambres © Francesca de Marchi
Les deux pignons latéraux ont été construits en béton cellulaire. Ensuite, une charpente en bois a accueilli des lucarnes de tôles en biais vert et une toiture en zinc de type Mansart. Elle est marquée par une légère inclinaison qui ne vient pas occuper trop d'espace sous les combles. "Je ne voulais pas réaliser une toiture plate, ni même mettre de tuiles. Le zinc, lui, apporte une petite touche contemporaine", ajoute Francesca de Marchi. En plus de favoriser une meilleure intégration en région parisienne.

Des combles réservés aux enfants

Les combles comportent aussi un espace douche
Les combles comportent aussi un espace douche © Francesca de Marchi
"A l'origine, il n'y avait que deux chambres au premier étage. Cette surélévation a permis d'en aménager deux nouvelles pour les enfants", raconte Francesca de Marchi. Les toits suivent la charpente en une légère inclinaison qui apporte du relief et confère à l'espace un côté cocon, mais sans vert pomme cette fois-ci. De très grandes fenêtres apportent néanmoins de la lumière naturelle pour rehausser les pièces. Enfin, les enfants se partagent une petite salle d'eau.