COVID-19. Le ministre de l'Économie et des Finances s'était engagé à nommer un médiateur pour définir les accords cadre et règles de bonne conduire entre les entreprises et les bailleurs, après avoir pressé ces derniers à faire des efforts sur les loyers, afin de ne pas acculer économiquement les TPE touchées par le confinement.

Jeanne-Marie Prost a été nommée ce jeudi 23 avril, à la tête de la mission de médiation sur les loyers des commerçants, par Bruno Le Maire, le ministre de l'économie et des finances, selon un communiqué de Bercy.

 

L'ancienne médiatrice nationale du crédit, actuellement présidente de l'observatoire des délais de paiement, a pour mission de "définir les accords cadre et les règles de bonne conduite pour permettre aux commerçants et à leurs bailleurs professionnels de trouver des solutions adaptées à leur situation sur la question des loyers."

 

Cette nomination était un engagement de Bruno Le Maire annoncé le 20 avril dernier, alors qu'il se félicitait de l'engagement des principales fédérations de bailleurs à faire des efforts sur les loyers afin de ne pas acculer économiquement les entreprises devant faire notamment à la fermeture de leurs commerces durant le confinement.

 

Une médiatrice expérimentée

 

"Jeanne-Marie Prost, qui a une très grande expérience de la médiation entre entreprises dans un contexte de crise économique, a déclaré le ministre Bruno Le Maire, devra définir d'ici quelques semaines avec les fédérations de bailleurs et de commerçants, des solutions pour trouver un compromis sur la question des loyers pour les commerçants qui rencontreront des difficultés pour faire face à leurs échéances."

 

Sa nomination a été saluée par de nombreux acteurs, comme le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) qui déclare dans un communiqué "accueillir favorablement l'annonce de la nomination de Madame Jeanne-Marie Prost en tant que médiatrice et se tient prêt à collaborer le plus rapidement possible avec elle" et ajoute espérer "que cette médiation permettra d'établir des règles de bonne conduite entre bailleurs et locataires qui rencontrent tous des difficultés liées à la crise du Covid-19." De son côté, la Fédération française de la franchise (FFF), ainsi que 15 fédérations du commerce ont également salué dans un communiqué commun la prise de fonction de madame Prost : "Nous saluons la nomination de Jeanne-Marie Prost que nous accueillons avec grand espoir. Il est maintenant urgent de trouver des solutions pour sauver les emplois et les commerces, quelle que soit leur taille et leur lieu d'implantation. Nous abordons cette médiation sur les loyers avec un esprit constructif et serons force de proposition pour parvenir à un accord acceptable. La survie de notre écosystème en dépend."

 

actionclactionfp