STATISTIQUES. Les statistiques officielles montrent une baisse des réservations de logements neufs au troisième trimestre, plus importante encore pour les maisons que pour les appartements. L'encours, lui augmente. Les zones A et Abis connaissent les plus fortes contractions.


Le troisième trimestre est un très mauvais trimestre pour les commercialisations de logements neufs aux particuliers en France métropolitaine. Réservations de logements et mises en vente sont en baisse, avec une chute plus importante encore pour les maisons, alors que paradoxalement, les mises en ventes de logements en zone détendue explosent, explique, le 15 novembre, le service des statistiques du gouvernement dans sa note trimestrielle.

 

Il vous reste 88% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp