JUSTICE. L'une des principales associations de victimes de l'amiante a déposé une citation directe au tribunal de Paris. L'espoir de voir un jour des responsables nationaux condamnés perdure depuis plus de vingt ans.


Nouvelle étape pour les victimes de l'amiante. L'association des victimes de l'amiante (Ava) vient de déposer, ce 25 novembre 2021, une citation directe au tribunal judiciaire de Paris, a révélé l'AFP. Elles cherchent à obtenir depuis 25 ans un procès pénal de quatorze responsables nationaux dans le cadre de ce scandale sanitaire. Plus de 1.900 victimes se sont déjà jointes à cette procédure judiciaire, a chiffré l'avocat de l'Ava Antoine Vey, interrogé par l'Agence France presse. "Nous espérons la tenue d'une audience au vu d'un procès en 2023", déclare à Batiactu Michel Parigot, président du comité anti-amiante Jussieu.
Il vous reste 86% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp