Intermat réunit tous les trois ans les principaux acteurs de la fabrication des matériels pour les Travaux publics, le Bâtiment et l'industrie des matériaux de construction. Cette 8ème édition s'ouvre ce lundi dans un contexte tumultueux, à Paris jusqu'au 25 avril. Mais à travers les démonstrations et les débats, Intermat se veut optimiste quant à l'avenir de la profession. Découvrez le programme.

C'est dans un climat légèrement tendu que s'ouvre ce lundi la 8ème édition d'Intermat au parc des expos de Paris Nord Villepinte. Pas moins de 40 conférences, 200 experts et 800 congressistes sont attendus pour rythmer les animations traditionnelles de ce gigantesque salon.
Les enjeux nationaux, locaux, urbains et ruraux y seront abordés au fil des six jours. Il faut dire que le succès ne se dément pas, malgré l'absence de certains leaders tels que Manitou, Terex, Leica Geosystems. «En effet, certains industriels qui étaient inscrits depuis plusieurs mois ont choisi, face à la crise de faire d'autres choix stratégiques en termes de budget de communication», explique Maud Carcy, directrice du département Promotion et Communication du salon.
Depuis 24 ans, Intermat ne cesse d'attirer les professionnels venus de toute la planète (43 pays) ce qui ne manque pas d'exiger une grande qualité.

 

Réunissant près de 210.000 visiteurs qui iront à la rencontre des 1.450 exposants présents sur une surface de 160.000 m2, la triennale ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Pour que le salon conserve sa seconde place mondiale, après le salon de la Bauma en Allemagne, les organisateurs se veulent être, eux-mêmes, un modèle d'innovation. D'où l'ouverture, en complément des secteurs traditionnels qui exposent au salon, à de nouveaux secteurs comme celui des Mines et Carrières, Sondage, Forage, qui sont représentés sur les halls 5A, 5B et E7.
Et pour cette édition, Intermat propose un florilège d'animations variées.

 

Un agitateur de «conscience» pour toutes les professions
Ce début de salon est consacré à des conférences portant, entre autres, sur le secteur de la distribution d'équipements et les constructeurs de matériels routiers. En effet, la Confédération européenne des distributeurs d'équipements (Eced) a choisi le salon pour accueillir la première conférence de ses distributeurs. Se concentrer sur les «problématiques» rencontrées aujourd'hui par le secteur, faire le point sur leurs attentes mais aussi donner l'opportunité à ses membres de découvrir les nouveautés présentées dans le cadre du salon, telles sont les ambitions de cette confédération et de son président José Gameiro en organisant cette manifestation.

 

De plus, Intermat a choisi, dans le cadre d'un symposium, de valoriser les efforts des constructeurs européens d'équipements pour la route, face aux enjeux de développement durable. «Les constructeurs européens de matériels routiers - leur contribution au développement durable» sera le thème de ce symposium qui se déroulera sur deux demi-journées de conférence.
Organisée sous l'égide du comité européen des matériels de génie civil, le symposium donnera la parole aux constructeurs de matériels routiers (Fayat, Ammann, Wirtgen), aux entreprises mondiales de construction et à de nombreux experts sur les évolutions ou adaptations techniques actuelles, qui permettent aux matériels de contribuer à la route de demain. Ces deux demi-journées permettront de faire le point sur la contribution des constructeurs de centrales d'enrobage à la réduction de l'impact environnemental de la production ; l'influence de la normalisation européenne des matériaux sur la conception des matériels ; le compactage intelligent ; ou encore la conception européenne et marquage CE.

 

«Prévention», un speed-dating par l'OPPBTP
L'Organisme professionnel de prévention du Bâtiment et des Travaux publics (OPPBTP), conseil de la branche du BTP organise une manifestation d'information sous la forme d'un speed-dating.
Au programme : toutes les questions que peuvent se poser les entreprises sur la prévention, la santé, l'amélioration des conditions de travail dans le BTP et les nouvelles réglementations.

La Turquie à l'honneur

La Turquie sera à l'honneur le 20 avril. Point d'orgue de cette journée, une conférence à 15 heures présidée par Osman Korutürk, ambassadeur de Turquie en France. Seront présentés la politique économique turque en matière d'investissements et le panorama du secteur des matériels et équipements pour la construction de la Turquie.
Cette manifestation s'inscrit dans le cadre de l'année de la Turquie en France et donne aux industriels turcs du secteur, un tremplin pour présenter leur offre. 2.000 visiteurs turcs sont attendus sur cette 8ème édition.

 

Les innovations awards
Véritable vitrine de l'innovation mondiale les Intermat innovation awards, récompensent les matériels, techniques, services ou produits qui contribuent au progrès de l'industrie de la construction et des matériaux pour la construction. Les résultats ont été dévoilés lors du Pré-intermat en janvier, mais la cérémonie de remise des prix aura lieu ce lundi.

 

« Paris Démo » fait son show
Fidèle à ses précédentes éditions, Intermat développe sa fameuse zone de démonstration extérieure « Parsi Démo ». 10.000 m2 sur lesquels les engins de Bobcat, Bergerat Monnoyeur, Remu… travaillent comme sur un gigantesque chantier à l'air libre. Cette particularité fait du salon un rendez-vous unique prisé par tous les professionnels. Cet espace, situé à l'extérieur des halls, permet ainsi aux exposants qui le souhaitent d'effectuer des démonstrations de leurs matériels. Paris Démo, où les machines évoluent en direct et « grandeur nature », attire 83% des visiteurs du salon.

 



Sélection de rendez-vous du salon
intermat
intermat

Spectacle pour petits et grands !
Petit moment de plaisir et de fous rires garantis avec le personnage Tête de pioche et son spectacle : L'histoire d'un entrepreneur et de son apprenti qui arrivent sur un nouveau chantier.
Ce dernier s'accélère et une série de catastrophes débutent... Les accessoires du chantier (pioches, pelles, parpaings...) dans les mains des deux compères nourrissent ces catastrophes. A ne surtout pas imiter ! Dès le début de sa création, Thierry Abline, un ancien du BTP, s'attache tout particulièrement à l'univers du clown et de l'humour burlesque. Dans ses spectacles, les interprètes sont muets comme ceux de Chaplin mais ils ne miment pas, ils vivent pleinement chacune de leurs actions ! Chutes, chargement de briques, explosion de parpaings… Ce spectacle burlesque raconte la vie de tous les jours sur un chantier.

 

Intermat 2009 met le paysage industriel en scène
Toujours dans des petits moments de détente qui jalonnent ce salon, l'exposition de photos du photographe Yves Berrier met le paysage industriel à l'honneur. Il réalise des reportages photos dans les domaines industriel et agro-alimentaire tout en poursuivant un travail personnel sur les ports, le patrimoine industriel, l'architecture et les paysages.
Les photographies choisies pour l'exposition font partie d'une série consacrée aux zones portuaires de commerce, vastes estuaires investis par l'homme depuis des siècles. Ici, ce sont les engins de levage et de manutention (grue, portique, roue-pelle…) qui sont transcendés par le photographe, des structures aléatoires qui s'imposent comme de véritables œuvres plastiques sous son regard.

 

Génération Deux de Poclain
Les anciens de Poclain seront également présents avec «Génération deux». Cette association regroupe les personnes qui ont «contribué à la renommée et au développement de la marque Poclain». "Génération Deux" s'est donné comme mission de sauvegarder le patrimoine de cette entreprise, qui fut le premier constructeur français de pelles hydrauliques, aujourd'hui sous la houlette de New Holland. L'association présentera une machine fabriquée en 1954 entièrement restaurée et en état de marche. Des films et des images de matériels et chantiers des archives Poclain seront également projetés, pour se remémorer les projets d'antan.
Quant aux amateurs de maquettes, ils retrouveront toute la collection de modèles réduits Poclain et pourront se procurer deux nouveaux collectors.
Enfin deux passionnés feront vivre en direct le montage de maquettes, une TY45 animée par un circuit hydraulique «fonctionnant comme une vraie», et une 35CK plus réelle que nature, où tous les composants ont été réalisés dans le moindre détail.

 

actionclactionfp