PORTRAIT. Recenser et évaluer les ouvrages d'art est une urgente et lourde tâche pour laquelle des inspecteurs sont à l'œuvre. Des acteurs de l'ombre, souvent méconnus pourtant incontournables. Gaël Gourvellec, responsable des ouvrages d'art au département du Loiret, est passé de l'inspection à la gestion. Il veille aujourd'hui sur le patrimoine loirétain.


"J'ai démarré dans le métier par hasard. J'avais un BTS travaux publics. J'étais plutôt destiné à faire de la conduite d'opération et pas forcément de l'inspection d'ouvrage d'art", nous explique Gaël Gourvellec, responsable des ouvrages d'art au département du Loiret depuis deux ans. Est-il déçu ? "Ah non ! je pense que c'est un milieu dans lequel on peut s'éclater, si on aime la technique."
Il vous reste 88% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp