ANALYSE. Pas d'inquiétude pour le marché de l'immobilier de luxe : d'après Belles Demeures, le portail du groupe SeLoger spécialisé sur ce segment, les acheteurs sont toujours au rendez-vous en dépit de la pandémie, de l'inflation, de la crise énergétique et des soubresauts géopolitiques. La recherche d'un environnement privilégié les conduit à miser sur les maisons, bien plus que sur les appartements.


Si l'on dit que l'immobilier fait office de valeur refuge en temps de crise, il semblerait que ce soit encore plus vrai pour l'immobilier de prestige. Malgré la pandémie de Covid, l'inflation, la crise énergétique et les soubresauts géopolitiques à l'Est de l'Europe, ce marché continue à afficher une santé insolente. Faisant fi des embûches, l'immobilier de luxe poursuit sur la bonne dynamique qu'il avait déjà amorcée avant le Covid, et conserve son attractivité aux quatre coins du pays.

 

 

Les prix de ce segment ont ainsi augmenté de 1,9% entre juin 2021 et juin 2022, selon le dernier baromètre du portail Belles Demeures, entité du groupe SeLoger spécialisé dans les annonces d'immobilier de prestige. Les acheteurs comme les vendeurs ont toujours confiance dans l'avenir : 76% des candidats à l'accession estiment que leur projet aboutira au cours de l'année qui vient. Ce taux grimpe même à 85% chez les vendeurs de biens de luxe. Il faut dire que la notion de valeur refuge est plus que jamais d'actualité : 79% des vendeurs et 68% des acheteurs interrogés par Belles Demeures le considèrent comme un placement sûr.
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp