Dans l'optique de connaître la valeur réelle d'une acquisition d'un bien immobilier, Capeb Rhône et Unpi 69 informent désormais tous les futurs acquéreurs, sur les données essentielles à obtenir avant d'investir. Précisions.

S'appuyant sur leur expérience dans le secteur de l'immobilier, la Capeb Rhône et l'UNPI 69 viennent de faire cause commune pour informer tous les futurs acquéreurs, sur les données essentielles à obtenir avant d'investir dans un bien immobilier ou un terrain.

 

"Connaître la valeur réelle de ce que l'on achète est une nécessité car, si l'immobilier va mieux avec un volume de transactions en hausse, les litiges ont fortement augmenté (+153% en 3 ans)", indiquent les protagonistes dans un communiqué.

 

Outre de planifier une visite d'au moins une heure, il est indispensable de revenir à différents moments de la journée, voire de la semaine, pour savoir s'il y a de la lumière, du bruit, ajoutent-ils.

 

Comme le soulignent les artisans de la CAPEB Rhône, "voit-on des fissures en forme d'escalier dans les angles ? Et pour les maisons en pierre ou en pisé, un enduit ciment recouvre-t-il les soubassements ? Attention, dans ce cas, aux remontées d'humidité."

 

S'agissant de la ventilation, les artisans recommandent de regarder plus particulièrement s'il y a bien une VMC dans toutes les pièces dites 'humides' (cuisine, salles de bains, toilettes), et si, dans le cas d'une cuisine avec cuisson au gaz, des entrées d'air basse et haute compensent l'absence de VMC.

 

Enfin, pour l'électricité, si le "tableau électrique n'est pas correctement installé, cela signifie qu'il n'est pas mis à jour et que l'électricité sera probablement à refaire", complètent-ils.

 

Les impératifs à connaître

 

A son tour, l'Union Nationale des Propriétaires immobiliers du Rhône UNPI 69 rappelle, quant à elle, les points importants lorsqu'il s'agit de : copropriété : Cave et/ou grenier existent-ils réellement ? Sont-ils clairement définis et physiquement fermés ?; est-il possible de poser facilement des installations pour personnes handicapées (salle de bains, monte-escalier, interphone, ...) ?

 

Parmi les contrôles d'usage, certains points seront à vérifier, rappelle l'UNPI 69 prend l'exemple de la toiture. "L'état de la charpente et la typologie de la couverture doivent être inspectés pour éviter les mauvaises surprises (présence d'amiante dans certains bacs ondulés, charpente non isolée, …)", ajoute l'UNPI.

 

Avant d'ajouter, à propos d'éventuels travaux, il est impératif de savoir : "lorsque le bien se situe dans le périmètre de protection des bâtiment historiques (500 m), certains matériaux sont proscrits, comme le PVC pour les fenêtres, sans compter qu'il faut différencier les diagnostics avant-vente et avant travaux. À titre d'exemple, les fenêtres dont les joints coulent sont souvent amiantées !"

actionclactionfp