Alors que le Conseil municipal de Boulogne-Billancourt a approuvé jeudi 4 juillet le nouveau PLU de l'Ile Seguin porté par Jean Nouvel, six associations opposées au projet viennent de confirmer que "la révision simplifiée du PLU de 2011 relatif à l'aménagement du site" a été annulée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Précisions et réactions.

Nouveau rebondissement dans le projet de réaménagement de l'Ile Seguin. Six associations, opposées au projet défendu par le maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, viennent de nous confirmer que la "révision simplifiée du PLU de 2011" a été annulée, mardi 9 juillet 2013 par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise). (Voir encadré).

 


"Depuis deux ans, associations et riverains ont demandé au maire de Boulogne-Billancourt, Pierre Christophe Baguet, d'établir une véritable concertation afin de concevoir un aménagement équilibré et respectueux de la qualité de vie de tous les habitants", nous rappelle Patrice Roa, membre du collectif Vue sur l'île Seguin. Et d'ajouter : "Le maire n'a jamais répondu à cette requête et a préféré d'une part se lancer dans une consultation locale de la population ne respectant aucune règle légale en la matière et d'autre part de relancer une nouvelle procédure de modification du plan local d'urbanisme. C'est pourquoi le tribunal administratif vient de lui donner tort ce mardi 9 juillet lors de son délibéré." "La mairie est condamnée à 2.500 euros de frais de justice", nous confirme de son côté Alain Mathioudakis, président de Val de Seine Vert. A l'issue de ce délibéré, la mairie ne souhaitait pas encore s'exprimer mardi soir.

 

Début des chantiers en 2014
Reste que cette décision de justice ne remet pas en cause le nouveau projet porté par Jean Nouvel. En effet, après l'avis favorable, sans réserve, exprimé à l'issue de l'enquête publique qui s'est achevée le 1er juin dernier, le Conseil municipal de Boulogne-Billancourt a approuvé jeudi 4 juillet le nouveau PLU de l'île Seguin. "Ce nouveau document entérine le résultat de la votation du 16 décembre 2012 réduisant ainsi la constructibilité de l'île de 310. 000 m² à 255.000 m², n'autorisant plus qu'un seul point haut (contre 4 précédemment) d'une hauteur maximale de 110 m et prévoyant un équipement sportif omnisports de 4.500 m² dans la partie centrale", a souligné la mairie dans un communiqué.

 

Les chantiers de l'Ile Seguin débuteront au début de l'année 2014, selon la municipalité. L'île sera doté, entre autres, d'une tour, d'un parc vert de 12.000 m², d'une cité musicale à la pointe de l'innovation, du pôle international des arts plastiques et visuels - le R4- , d'un complexe de cinéma de 16 salles, d'un cirque numérique et d'une résidence pour artiste.

 

Vers une nouvelle attaque du PLU ?
Au final, ce site demeure depuis le départ du constructeur automobile Renault en 1992, un véritable feuilleton, à l'image du projet de la Fondation François Pinault, qui préféra s'exiler à Venise. Et cela pourrait continuer. En effet, Patrice Roa, membre du collectif Vue sur l'Ile Seguin nous a confié vouloir engager une nouvelle procédure sur le nouveau PLU : "Vu qu'on a gagné ce premier PLU, nous attaquerons le nouveau car le dossier sécurité consacré à la tour nous paraît insuffisant. Le projet mégalomaniaque porté par Jean Nouvel est destiné à faire de l'argent…" Un nouvel épisode n'est donc pas à exclure.

 

*Six associations Action Environnement Boulogne-Billancourt, Boulogne Environnement, Intégrer Billancourt, Issy l'écologie, Vivre à Meudon et Val de Seine Vert et un collectif de riverains, Vue sur l'île Seguin.

 

Repères
Pour rappel, en juin 2011, le conseil municipal de Boulogne-Billancourt avait voté la révision simplifiée du plan local d'urbanisme (PLU) de l'île Seguin, pour la construction d'environ 310.000 m² comprenant sur cette bande de terre de 11,5 hectares sur la Seine cinq tours allant de 100 à 120 mètres. Ainsi, six associations*, avaient alors déposé un recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Devant cette contestation des riverains franciliens, Pierre-Christophe Baguet avait demandé aux Ateliers Jean Nouvel de travailler sur "un nouveau projet moins polémique autour de 250.000 m² et de maintenir au maximum deux points hauts sur l'île".

 


Les grandes étapes de l'aménagement de l'Ile Seguin
5 juin 2010 : première ouverture de l'Ile au public avec la création du jardin qui permettra de suivre l'évolution de l'aménagement.

 

2 juillet 2010 : signature de l'acte d'achat par le Conseil général des Hauts de Seine à la ville de Boulogne-Billancourt du terrain de la pointe aval qui accueillera le futur ensemble musical

 

8 juillet 2010 : lancement de la révision simplifiée du PLU de l'Ile Seguin.

 

2011 : pose de la première pierre sur le trapèze Est

 

2012 : premiers chantiers sur l'Ile Seguin

 

2013 : fin de la construction du trapèze Ouest, commencée en 2006

 

2013/ 2014 : livraison des premières constructions du trapèze Est et de l'Ile Seguin

 

Fin 2017 : l'aménagement sera achevé

 

Source: maire de Boulogne-Billancourt

actionclactionfp