STANDARDISATION. Afin de répondre à l'enjeu climatique, une initiative internationale menée notamment par la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors), a abouti à la création de la première norme internationale de comptabilité carbone dans la construction et le cycle de vie des structures. Avec cette méthodologie, chaque acteur peut ainsi s'assurer d'une comptabilité partagée au niveau mondial.


"Un acte stratégique pour le partage en transparence de la mesure du carbone !" Pour Frank Hovorka, président du chapitre français de la RICS, association internationale rassemblant près de 1500 experts du secteur de la construction et de l'immobilier, le lancement de la norme ICMS 3 est une avancée importante pour l'ensemble de la filière, confie-t-il à Batiactu. ICMS pour "International Cost Measurement System", nom du groupe de travail éponyme qui rassemble "49 organismes internationaux d'utilité publique qui ont créé ensemble des normes de classe mondiale dans les secteurs de la construction et des infrastructures," rappelle Justin Sullivan, président de la "ICMS Coalition" et du Conseil de l'industrie de la construction, dans un communiqué de la RICS, publié ce 29 novembre.

 

Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp