INNOVATION. Les occupants de maisons individuelles peuvent désormais s'équiper d'un digesteur de biogaz domestique qui recyclera une partie de leurs déchets alimentaires en gaz de cuisson. Le géant du gaz Engie a choisi d'investir dans la startup HomeBiogas, qui propose une solution simple et peu onéreuse.

Les villas pouvaient disposer d'un barbecue, d'une cuisine d'été, voire d'une piscine avec pool house. Mais à l'avenir on pourra également compter sur un autre équipement : le digesteur individuel. Mis au point par la startup israélienne HomeBiogas, il prend l'apparence d'une… tente boudinée et munie d'une trompe. L'apparence n'est certes pas très flatteuse mais son utilité est réelle : avec 2 kilogrammes de restes alimentaires et déchets organiques, le méthaniseur est capable de produire jusqu'à 2 heures de gaz à utiliser au moyen d'une gazinière spécifique, fournie par la société.

 

Contrairement à la solution française Méthatec de SCTD Industries, le HomeBiogas 2.0 n'alimente pas de groupe électrogène dédié et ne fournit donc pas de courant. En revanche, la digestion bactérienne des déchets conduit à la production d'un engrais liquide, biologique, qui pourra être utilisé à la fertilisation des jardins d'agrément ou du potager et du verger, dans une optique d'économie circulaire à circuit (très) court. La société précise que le digesteur "gonflable" est parfaitement adapté aux besoins d'une famille et qu'il se monte avec facilité, presque comme un jeu d'enfant. D'autant que sa structure souple et légère lui permet d'être commandé par correspondance et livré n'importe où par simple colis. Côté rentabilité, difficile de faire mieux : si le système est utilisé régulièrement, et que la famille et les amis sont mis à contribution pour alimenter la bête, alors le retour sur investissement est d'une seule année. Car son coût est modique : seulement 555 euros en promotion. Quant à la planète, elle remerciera ces ménages recycleurs puisque leur empreinte carbone sera diminuée de 6 tonnes par an.

 

"HomeBiogas offre une solution fiable, saine et rentable aux personnes qui en ont le plus besoin et leur permet de transformer les déchets en une énergie gratuite", Oshik Efrati, fondateur de la société

 

Autant d'arguments qui ont convaincu Engie New Ventures, fonds d'investissements de l'énergéticien français, d'investir dans la jeune pousse israélienne à hauteur de 13 % de son capital. Hendrik van Asbroeck, directeur du fonds, explique : "Cet investissement illustre l'engagement d'Engie en faveur du développement des gaz verts et d'un accès à une énergie bas carbone et fiable aux quatre coins du monde. La simplicité et l'intelligence du business model de HomeBiogas nous ont convaincus d'investir dans cette entreprise pour les aider à doper leur croissance en Europe et dans les pays en développement". Car la startup vise un très large marché : dans les pays émergents d'une part (540 millions de foyers potentiels) et dans les pays développés ayant entamé une transition écologique (200 millions de ménages supplémentaires). Le biométhaniseur domestique pourrait apporter une réponse durable dans des pays où le bois est surexploité afin d'alimenter des fours et points de cuisson, tout en évitant des rejets organiques, susceptibles de polluer les eaux.

actionclactionfp