CONCOURS. Le chantier de rénovation de grande envergure du musée national de la Marine à Paris, situé à au Palais de Chaillot face aux Jardins du Trocadéro, a été confié le 23 mars à l'équipe franco-norvégienne H2O Architectes et Snøhetta. Les travaux du plus ancien musée maritime au monde, doté de 30.000 oeuvres d'arts démarreront l'année prochaine pour une durée de cinq ans.

Rénovation spectaculaire, mises aux normes et nouveaux espaces pour le plus ancien musée maritime au monde, situé dans le 16ème arrondissement de Paris, qui avait accueilli les galeries de l'exposition internationale de 1937. A une semaine de la fermeture du musée national de la Marine, construit dans le Palais de Chaillot face aux Jardins du Trocadéro, le secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire auprès du ministre de la Défense, Jean-Marc Todeschini, a dévoilé le 23 mars 2017 le nom de l'équipe lauréate du concours d'architecture qui sera en charge de créer et de réinventer, sur près de 8.000 m², les espaces du musée de demain.

 

117 candidatures françaises et étrangères

 

Parmi les 117 candidatures françaises et étrangères et les quatre suivantes retenues par le jury, ce sera finalement l'équipe franco-norvégienne H2O Architectes et Snøhetta qui pilotera les travaux de rénovation du musée national de la Marine. Rappelons que l'équipe norvégienne a été chargée de rénover l'an dernier la grotte de Lascaux en Dordogne. Etaient encore en lice dans la dernière phase de concours : Caruso Saint John Architects, Architectures Adelfo Scaranello et enfin le duo Jean Marc Ibos et Myrto Vitart, lauréats du Grand Prix national de l'Architecture en 2016.

 

En détails, le jury, qui s'est réuni le 21 mars 2017, a classé le projet proposé par H2O Architectes et Snøhetta en première position "compte tenu de la clarté de son approche, de la fluidité du parcours du visiteur et de sa compréhension des enjeux du musée de demain. Il a été sensible à la pertinence et à la cohérence du projet tant du point de vue fonctionnel que technique." L'équipe lauréate aura à travailler en dialogue avec l'architecte en chef des monuments historiques et le muséographe qui sera prochainement désigné.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.

actionclactionfp