Le groupe Deya, spécialiste du bloc porte et du précadre métallique, a travaillé sur un plan de développement à trois ans avec, pour objectifs, la consolidation et la diversification de ses activités, dont notamment la relance de l'iconique porte métallique pliante Kazed, l'élargissement de ses gammes de châssis à galandage et le développement à l'international.

Industriel par essence, qui s'est fait connaître par son premier métier de profilage à froid, le groupe Deya, forts de ses 4 marques (Edac, Pac Damas, Blocfer et Kazed) et ses soixante-trois ans d'existence, est devenu au fil des années un acteur français incontournable et multidisciplinaire. Ce qui lui a permis de réussir à mieux passer la crise, avec un chiffre d'affaires de 124 millions d'euros en 2015, contre 129,3 millions d'euros en 2014. ...
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp