Plus d'un an après son installation dans les bureaux du Green Office® de Meudon (Hauts-de-Seine), la société Steria dresse un bilan plutôt positif, et fait notamment état de gains importants en matière de consommation et de dépenses d'énergie. Explications avec François Pacoureau, directeur des achats et des services généraux de la SSII.

"Un an après, l'ambition est au rendez-vous", nous confie François Pacoureau, directeur des achats et des services généraux de Steria, société de services informatiques, qui a déménagé ses locaux d'Issy-les-Moulineaux à Meudon à l'été 2011.

 

Le groupe qui cherchait des locaux situés dans la banlieue sud-ouest de Paris - pour le confort de ses collaborateurs - ainsi qu'un bâtiment vertueux en matière de développement durable, a porté son choix sur Green Office®, un des premiers bâtiments tertiaires à énergie positive de France. "Nous avons été séduits par la qualité de l'aménagement intérieur, par les spécificités techniques du bâtiment. C'est pourquoi nous avons signé un contrat de performance énergétique (CPE) avec l'exploitant de l'immeuble, qui nous garantit des consommations d'énergie sur neuf usages (chauffage, éclairage, ventilation, rafraîchissement, utilities, parkings, bureautique, ascenseurs, brasseurs)", souligne François Pacoureau.

 

steria
steria © Steria
Huile de colza
Pas de fumée sans feu. Car avant d'emménager, les collaborateurs ont soigneusement été informés et avertis des nouvelles règles qui régissent ce bâtiment : open space plus nombreux, température stable à 20°C, absence de poubelles individuelles… Mais tout s'est bien passé, affirme le directeur des achats et des services. D'où également l'impact sur les consommations obtenues un an après. "Nous avons réalisé d'importantes économies par rapport à notre site d'Issy-les-Moulineaux : 50% sur la consommation énergétique et 42% sur la facture énergétique", précise le responsable. Cette performance et notamment le fait que la production de chaleur et d'électricité se fait sur place, grâce à des chaudières à cogénération biomasse alimentées en huile de colza. La société ne s'interdit pas d'acheter de l'électricité lorsque le bâtiment ne parvient pas à couvrir ses besoins, principalement en début d'hiver et lors des périodes de grand froid. Ainsi, "55% des consommations électriques pour les neuf usages cités sont couvertes par la production des chaudières du bâtiment, ce qui est considérable, tandis que 25% des consommations des autres usages (hors CPE) sont issues de la production du site", se félicite François Pacoureau. Au global, le bâtiment a produit, sur l'année, 9% de plus que ses consommations, ce qui confirme son statut de bâtiment à énergie positive.

 

steria
steria © Steria
Pilotage à la pointe de la technologie
Pour piloter ce dispositif, Steria a mis au point un logiciel baptisé Si@go, qui permet d'avoir un suivi en conformité avec le CPE, d'avoir des informations au quotidien par usage et par plateau de bureaux. "Nous sommes pro-actifs dans ce domaine, et voulons réellement limiter les effets d'une mauvaise gestion des consommations", explique François Pacoureau. Et de proclamer que c'est même là "une révolution" en termes de gestion d'immeuble.

Retrouvez en pages suivantes le reportage dédié à la visite de ce bâtiment en juin 2011.

actionclactionfp

Green Office, l'énergie positive au service de bureaux à Meudon (diaporama)

Green Office
Green Office © CL

Bouygues Immobilier livrera, début juillet, Green Office® Meudon, un des plus grands projets de bureaux à énergie positive de France. Résolument inscrit dans une démarche environnementale, le bâtiment de 23.300 m2 conjugue équipements techniques de pointe et performances énergétiques. Visite.

A deux pas de la forêt de Meudon (Hauts-de-Seine), Green Office® sera bientôt investi par Stéria France, société de conseil en nouvelles technologie, qui rassemblera sur le site de Meudon ses équipes aujourd'hui dispersées entre Issy-les-Moulineaux et Vélizy.

 

Le bâtiment, signé par Ion Enescu du cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, est à énergie positive, c'est-à-dire qu'il produira plus d'énergie (64 kWh/m2/an) qu'il n'en consommera (62 kWh/m2/an). Pour cela, les concepteurs n'ont pas lésiné sur les moyens : 4.200 m2 de panneaux solaires installés sur la toiture, les parkings, et en façade avec des brise-soleil photovoltaïques ; une chaudière à cogénération biomasse/huile végétale. Le photovoltaïque couvrira un tiers des besoins énergétiques du bâtiment (435.000 kWh/an), tandis que la chaudière assurera le reste (954.000 kWh/an). Au nombre de 3, elles couvriront les besoins en chaleur notamment. Bien sûr, la conception du bâtiment est entière bioclimatique, la lumière naturelle et les apports solaire étant fortement privilégiés. Enfin, toujours pour minimiser les consommations énergétiques, l'isolation de l'enveloppe a été fortement renforcée. Une isolation par l'extérieur, permettant de réduire au maximum les ponts thermiques, a été réalisée au moyen de 20 cm d'isolant thermique protégé par un bardage aluminium. « Ce projet est le résultat de la symbiose établie entre les prouesses techniques et la conception architecturale, entre la volonté de résultat et une nouvelle philosophie, une autre façon de penser le bâti, plus sain, plus humain, plus ancré dans l'environnement », commente l'architecte sur le site Internet dédié au bâtiment.

Des menuiseries sur mesure
Pour atteindre une performance énergétique optimale, les menuiseries ont fait l'objet d'un soin tout particulier, et c'est la société MC France qui a eu l'honneur de fournir quelque 1.052 fenêtres mixtes bois, les surfaces vitrées représentant 40% des façades. L'essence de chêne a été choisie, apportant une note chaleureuse et contemporaine à l'ensemble. Stores-screen et ouverture manuelle sont, quant à eux, gérés automatiquement par le GTB (gestion technique du bâtiment). Ainsi, pour assurer une température idéale dans l'enceinte de l'immeuble qui ne comporte bien sûr pas de climatisation, le soir, les ouvertures sont actionnées pour laisser entrer l'air froid extérieur. Cet air est ainsi capté par les dalles béton des planchers et plafonds puis restitué le jour dans les bureaux. Les fenêtres à double vitrage de MC France ont requis quelque 18 mois de recherche et développement et leur pose a été exécutée en synergie avec Ouest Alu (groupe Liébot) pour leurs compétences en matière de pose en façade. Sur le Green Office®, les menuiseries ont été posées une à une, des mesures de béton étant effectuées très régulièrement pour ajuster au plus près les dimensions des joints en façade, explique Antoine Soulard, Directeur technique de MC France. Au final, cela donne une façade parfaitement droite et alignée.

 

« Avec Green Office®, au-delà de la satisfaction d'architecte, j'ai l'impression de faire une bonne chose, de m'approcher de la nature et de l'humain, d'aborder des enjeux essentiels, de participer à l'ouverture d'une voie nouvelle », conclut Ion Enescu. Un concept déposé que Bouygues Immobilier entend bien reproduire à court terme sur d'autres sites…

 

 

 

Fiche technique

23.300 m2 Shon
4.200 m2 de panneaux photovoltaïques
400 tonnes de CO2 en moins par an
Architecte : Ion Enescu, cabinet A 115
Maître d'ouvrage: Bouygues Immobilier
Futur locataire: Stéria France (1.200 personnes)

Escalier central

Green Office
Green Office © CL
L'escalier central de chaque aile du bâtiment a été rendu attractif afin d'inciter les usagers à l'emprunter le plus souvent possible. Des ascenseurs existent, bien entendu.

Mur végétalisé

Green Office
Green Office © CL
Un grand mur végétal, conçu par Patrick Blanc, orne le hall principal d'une des ailes du bâtiment. Il comporte un grand nombre de variétés de plantes venues du monde entier.

Plafonds

Green Office
Green Office © CL
Particularité de ce bâtiment : il n'y a pas de faux-plafonds pour que les dalles béton captent le froid la nuit pour le restituer le jour. En revanche, pour le confort des occupants, des ventilateurs qui brassent de l'air en continu, sont installés dans l'ensemble de l'immeuble.

Velum

Green Office
Green Office © CL
Comme il n'y a pas de faux-plafonds, des vélums ont été installés au dessus des espaces de travail, intégrant les éclairages, la protection acoustique ainsi que les détecteurs de présence.

Espace de travail

Green Office
Green Office © CL
Plus de la moitié des plateaux de travail ne dépasse pas une profondeur de 13.5 m, ce qui permet de positionner les bureaux sur 6 m le long de chaque façade, et de réserver le noyau central aux circulations et locaux techniques.

Baies vitrées

Green Office
Green Office © CL
Les vitrages représentent 40% de la surface des façades du bâtiment. Conçues spécialement par la société MC France, les menuiseries mixtes bois/alu assurent "100% de performance énergétique".

Chêne

Green Office
Green Office © CL
Essence noble, le chêne apporte chaleur et modernité aux lieux.

Détail fenêtre

Green Office
Green Office © CL
MC France a ainsi développé un ouvrant de façade motorisé et piloté par la GTB en fonction de la température intérieure et extérieure du bâtiment pour permettre sa ventilation naturelle et son refroidissement. Un concept qui permet de plus de s'affranchir totalement de la climatisation. Ces ouvrants fonctionnent automatiquement, ils s'ouvrent ou se ferment en fonction des besoins saisonniers prédéfinies et paramétrables. En complément, les usagers des bureaux peuvent gérer individuellement leur confort via une "web télécommande" installée sur leurs ordinateurs.

Terrasse rez-de-chaussée

Green Office
Green Office © CL
Cette terrasse prolonge l'espace restaurant situé au rez-de-chaussée.

Accessibilité

Green Office
Green Office © CL
Pour accéder à la terrasse du dernier étage, des ascenseurs accessibles par les personnes à mobilité réduite ont été installés.

Brise-soleil

Green Office
Green Office © CL
Les brise-soleil photovoltaïques recouvrent les façades sud du bâtiment.

Parkings photovoltaïques

Green Office
Green Office © CL
Une trentaine de bornes pour véhicules électriques équiperont ce parking à la toiture recouverte de panneaux solaires.

Parkings PV

Green Office
Green Office © CL

Toiture photovoltaïque

Green Office
Green Office © CL

Terrasse - haut

Green Office
Green Office © CL

Enveloppe PV

Green Office
Green Office © CL
4.200 m2 de panneaux photovoltaïques équipent le Green Office Meudon.