D'ici à la fin de l'année 2017, Montpellier sera dotée d'une seconde gare afin de soulager le trafic de la gare Saint Roch. Un contrat de partenariat public-privé a été signé par SNCF réseau et SAS Projet gare de la Mogère (Icade promotion, Caisse des dépôts, FCPR Edifice Infra Euro, DIF, Fondeville, Cofely) pour la construction de cette gare. Il s'agit d'un pôle d'échange multimodal, précise Pierre Raymond, qui sera composé d'un parvis, d'un parking, d'accès à la gare et au tramway et d'une couverture ondulée composée d'une structure en acier.

 

La gare, imaginée par l'architecte Marc Mimram, sera en effet recouverte d'une immense coque en béton ondulée permettant à la fois de protéger du soleil mais laissant passer la lumière grâce à des perforations. La structure métallique s'est imposée compte tenu la portée à supporter. Des poteaux de 10 mètres de haut ont été installés sur lesquels ont été posées des poutres. L'assemblage et les soudures ont été réalisés sur le chantier, précise Pierre Raymond. Les poutres servent de support pour les palmes de béton fibré Bfup.

actioncl