TRANSPORTS. A l'occasion du 60e anniversaire du Traité de l'Elysée, les gouvernements français et allemand ont assuré leur volonté de favoriser les coopérations, afin de faciliter les déplacements entre les deux puissances européennes.


Ce sont 60 ans de réconciliation et d'amitié qui ont été célébrés le 22 janvier 2023. Six décennies auparavant, "deux pays qui avaient été les plus âpres ennemis décidaient de devenir les plus étroits alliés". Ces deux pays dont parle le président de la République Emmanuel Macron, ce sont la France et l'Allemagne qui, le 22 janvier 1963, signaient le Traité de l'Elysée. Le "socle de ce lien inaltérable, exemplaire entre nos deux pays, unis pour la paix, la liberté, la défense de nos valeurs démocratiques", a déclaré le chef de l'Etat qui recevait à l'occasion de cette commémoration le Chancelier Olaf Scholz.

 

 

L'occasion aussi de mettre en œuvre de nouvelles coopérations, afin de rapprocher et renforcer encore les deux pays au cœur de la construction européenne, pour "faire le choix de l'avenir", et devenir notamment pionniers "pour bâtir un nouveau modèle énergétique". Comment ? En accélérant "au niveau européen les investissements publics et privés nécessaires à la transition écologique", en achevant "la diversification de nos sources et voies d'approvisionnement" et en "encourageant la production d'énergies décarbonées sur notre continent", a avancé le chef de l'Etat français. Ainsi, outre des coopérations plus étroites en matière de logement, c'est aussi sur les mobilités
Il vous reste 65% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp