ETUDE. Selon un sondage réalisé par OpinionWay, le confort du logement est, pour 9 Français sur 10, indissociable de leur bien-être. L'isolation thermique est, toujours selon eux, le critère principal d'un habitat confortable.

Le groupe Saint-Gobain vient de dévoiler une étude, réalisée par OpinionWay auprès de 1.500 personnes, sur les "Français et leur confort". Il en ressort que le confort de leur logement est indissociable de leur bien-être (90% des sondés). Le taux monte même à 92% lorsque les répondants ont au moins un enfant. Pour une très large majorité des Français (96%), ce confort est associé à une bonne isolation thermique. L'isolation acoustique est également souvent citée : pour 95% des sondés, c'est un critère prioritaire. Près de 40% des répondants ont constaté une amélioration du confort de leur ces 5 dernières années. 47% disent d'ailleurs avoir réalisé des travaux et 42% envisagent de le faire dans l'année à venir.

 

L'étude livre aussi le détail des réponses selon les régions. Les tendances varient selon les zones d'habitations. Ainsi, en Ile-de-France, où la densité de logements est souvent forte, près de 60% des franciliens jugent que le confort de leur logement rime avec bonne isolation (contre 52% au niveau national). Pour 40% des habitants de la région parisienne, disposer de fenêtres adaptées est un moyen efficace pour isoler son logement contre 31% au niveau national.


L'isolation thermique avant tout

 

Dans la région Nord-Ouest, c'est l'isolation au froid qui définit le plus un logement confortable (69% contre 67 pour la moyenne nationale). Le second critère sont les économies d'énergie (49%). Ils sont d'ailleurs 69% à noter une progression en matière d'économies d'énergies (contre 38% au niveau national). Même sentiment dans le Nord-Est, l'isolation au froid définit un logement confortable (69% contre 67 pour la moyenne nationale). Ils aussi nombreux dans cette région (53%) à penser qu'un logement économe en énergie est le principal critère définissant le confort du logement (contre 44% au niveau national).

 

Dans le Sud-Ouest, l'isolation au froid est également le critère principal, pour 75% des habitants. La qualité de l'air intérieur est aussi très importante pour un habitant sur deux de cette région. Alors que 44% des Français déclarent avoir réalisé eux-mêmes des travaux, le taux grimpe à 60% dans cette région. Enfin, pour les habitants du Sud-Est habitat confortable rime avec logement frais en été (40% contre 34% pour la moyenne nationale). Ils sont aussi très sensibles à l'isolation des bruits venant de l'extérieur (42% contre 36% au niveau national).

actionclactionfp