PRÉSIDENTIELLE 2022. La Fédération des promoteurs immobiliers formule 5 propositions afin de replacer la thématique du logement au cœur du débat, considérant qu'elle en est pour le moment absente. Avec une préoccupation principale : le prix du logement.


"Nous ne voulons pas faire du logement un enjeu, mais bien l'enjeu de société du prochain mandat présidentielle." Lors d'une conférence de presse, le 3 mars 2022, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers, Pascal Boulanger, a donné le ton. Considérant que le logement est le grand absent du débat démocratique et des propositions des candidats à la présidence de la République, il affirme pourtant qu'il est au cœur des préoccupations des Français… mais qu'ils ne l'expriment pas frontalement.

 

C'est en tout cas ce que tente de démontrer l'étude réalisée par Elabe pour la FPI. Elle met en effet en évidence un "paradoxe" : "le logement apparaît en bas de classement lorsque l'on demande quels sont les principaux sujets de préoccupations des Français", observe ainsi le président de l'institut, Bernard Sananès. Seuls 8% des 3.000 sondés l'ont en effet cité, loin derrière le pouvoir d'achat (50%).

 

Constat sévère que la situation du logement

Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp