CONSTRUCTION. Lors d'un entretien donné à la fondation abbé Pierre, le président de la République a fait le point sur sa politique en matière de logements sociaux et de logement d'urgence. Il a notamment taclé les offices publics de l'habitat (OPH). Marcel Rogemont, président de la fédération des OPH, réagit pour Batiactu.


Le président de la République souhaite dépasser l'objectif de 120.000 constructions de logements sociaux par an, comme il vient de l'affirmer dans un entretien vidéo donné à la fondation abbé Pierre, mis en ligne ce 2 février 2022. L'organisme, qui vient de remettre son rapport annuel sur le mal-logement, l'a questionné durant près d'une heure sur le bilan de son quinquennat en matière de HLM et de logement d'urgence.

 

"Nous n'avons pas réussi à aller suffisamment loin"

 

Le président a tout d'abord reconnu que le choc d'offre, promis par son premier gouvernement en 2017, n'avait pas eu lieu. "Il n'y a pas eu d'effondrement de la production de logements, mais pas d'envolée non plus comme nous aurions pu le souhaiter", a-t-il observé. "Nous n'avons pas réussi à aller suffisamment loin." Il n'a pourtant pas renié les efforts demandés aux bailleurs sociaux en début de mandat, assurant que le gouvernement n'avait pas effectué des "coupes sombres", mais encouragé au "regroupement des acteurs", tout en augmentant, en parallèle, leur "capacité à investir". Emmanuel Macron a avancé plusieurs éléments pour étayer son point de vue : un rapport de la Caisse des dépôts (CDC) qui a conclu à une "augmentation de 33% de la capacité d'investissement des bailleurs sociaux par rapport à 2016" ; et l'investissement de plusieurs milliards d'euros dans le secteur en 2018 par cette même CDC. Enfin, le chef de l'État a rappelé que le nombre d'agréments de 2021 avait augmenté de 8% par rapport à 2020 - année toutefois marquée par le début de la crise sanitaire.
Il vous reste 79% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp