Les bâtiments secondaires, quant à eux, loges, bureaux et locaux techniques, ont été réalisés en ossature bois. "Contrairement à un lieu existant, comme le Trianon par exemple, où il est extrêmement compliqué de concilier le bâtiment et les exigences actuelles en termes de réglementation (PMR, acoustique, etc.), nous repartions là de presque zéro. Les gaines techniques sont donc cachées dans la double peau", nous révèle le propriétaire. Autres évolutions, l'éclairage désormais intégralement assuré par des LEDs pilotées, capables de créer des ambiances différentes en faible luminosité, et un plateau scénique polyvalent de 180 m², monté sur une chaîne de vérins à vis avec une course de 4 mètres. Un équipement qui permet à l'Elysée Montmartre de proposer deux configurations différentes, avec public debout ou public assis.

actioncl