DIAPORAMA - Sur les bords du canal de l'Ourcq (19e arrondissement parisien), un projet de logements intermédiaires s'est implanté sur une parcelle triangulaire, sans mitoyenneté. Le bâtiment dessiné par Karawitz, qui prend des allures de grosse maison revêtue de métal, est articulé autour d'une faille centrale. Zoom.

Fruit d'une longue démarche collaborative, l'ex-projet "Diapason" a finalement mis tous ses acteurs d'accord. Programme de logements intermédiaires développé par l'agence Karawitz (Milena Karanesheva et Mischa Witzmann) développé pour l'Ogif (Action Logement), il comprend une vingtaine d'appartements, plus un restaurant et un petit jardin. Les maîtres d'œuvre détaillent la genèse du projet : "(Il) hérite des ambitions du projet d'habitat groupé initial qui comptait 14 logements, un studio commun et des commerces. Ce projet initial n'épuisait pas les possibilités du COS, offrant une véritable respiration à ces logements qui se tournaient vers un vaste jardin collectif, d'où la possibilité des architectes de générer davantage d'habitats".

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes

actionclactionfp