PARIS 2024. 2023 est en quelque sorte l'année de vérité pour la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo). D'ici au 31 décembre en effet, la plupart des équipements construits ou rénovés dans le cadre des prochains Jeux olympiques et paralympiques devront être terminés. Un timing serré, mais le directeur général exécutif de l'établissement public, Nicolas Ferrand, reste confiant.


"C'est notre année !" Rien de moins pour Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo). Car désormais, ce n'est plus en année qu'il compte, mais en mois, "et bientôt en semaines". Ce 17 janvier 2023, il reste ainsi 11 mois et 14 jours avant que la plupart des ouvrages olympiques, neufs ou rénovés, ne soient livrés ! Date butoir : le 31 décembre 2023, "hors réserves", précise-t-il.

 

Tout ne sera pas prêt à cette date cependant, reconnaît-il sans difficulté. Le centre aquatique olympique, par exemple,
Il vous reste 90% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp