RAPPEL. A partir du 1er octobre 2018, les réponses aux dossiers de marchés publics ne pourront se faire que par voie électronique pour certaines catégories particulières. La FFB Grand Paris fait le point dans une vidéo pédagogique relayée par plusieurs de ses branches professionnelles.

Qu'il s'agisse des métalliers, des spécialistes de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement ou encore des professionnels des portes, portails, volets et stores, tous relaient le message de la FFB Grand Paris sur la dématérialisation des marchés publics. Car l'échéance approche vite : à compter du 1er octobre prochain, les dossiers de réponse aux marchés publics d'un montant supérieur à 25.000 € HT devront obligatoirement se faire par voie électronique et non plus par papier. Les arguments mis en avant ? La démarche sera plus simple et plus respectueuse de l'environnement.

 

Attention aux documents de la consultation et à la signature électronique !

 

Pour tous les chefs d'entreprises qui ont peur de ne pas s'y retrouver, la fédération francilienne du bâtiment a mis en ligne une courte vidéo pédagogique détaillant les points importants de cette évolution. Première chose à savoir, il sera nécessaire de consulter les plateformes numériques dédiées aux marchés publics, comme "maximilien.fr" en Île-de-France ou "marches-publics.gouv.fr" pour le reste du territoire national. Certaines collectivités disposent également de leur propre plateforme Internet, afin de concentrer les offres et candidatures. Après avoir créé un compte et renseigné les informations concernant la société, il sera possible de consulter les différentes annonces puis d'y répondre, en utilisant différents filtres de recherche : mots clés, type de marché, zone géographique…

 

Une fois l'offre d'intérêt sélectionnée, il sera possible de télécharger gratuitement les documents de la consultation au format .pdf : formulaires DC1 et DC2, déclaration sur l'honneur, attestation d'assurance, acte d'engagement, décomposition du prix global et forfaitaire, mémoire technique… Mais attention : il faudra impérativement télécharger ces pièces dans un ordre particulier exigé par le règlement de la consultation. Enfin, avant d'envoyer le pli numérique, le responsable devra le signer au moyen d'un certificat électronique validé par un organisme habilité. Au cas où toutes ces précisions ne seraient pas suffisantes, la FFB Grand Paris a également mis en place une hotline téléphonique. Il n'y a donc plus d'excuse pour ne pas dématérialiser ses dossiers !

 


actionclactionfp