SANS-ABRIS. Le lundi 2 mars 2020, la Fondation Abbé-Pierre a organisé la deuxième édition des Pics d'Or. Au cours d'une cérémonie satirique, plusieurs prix sont venus récompensés les équipements urbains destinés à empêcher les SDF de se reposer ou de s'abriter.

Pour sa deuxième édition, le cérémonie des Pics d'Or conserve son credo : récompenser les équipements urbains anti-SDF au cours d'une cérémonie satirique. "Ces dispositifs sont des moyens inhumains qui invisibilisent les personnes les plus démunies, en les éloignant des centres-villes et, in fine, des regards", explique la Fondation Abbé-Pierre, à l'origine de l'événement. Créé en 2019, son but d'alerter l'opinion publique sur l'hostilité urbaine vis-à-vis des sans-abris, tout en rappelant que la collectivité a le devoir de respecter leur dignité. Il permet également "de faire prendre conscience aux commanditaires de ces dispositifs qu'il faut traiter le problème du "sans-abrisme" plutôt que le déplacer", ajoute l'organisation.

 

Au total, environ 500 dispositifs ont été recensés cette année sur la plateforme SoyonsHumains. Au cours de la cérémonie, qui s'est déroulée au Théâtre de l'Atelier à Paris, des prix ont été remis dans six catégories. Parmi la sélection : l'installation de rails sur des bancs à Lyon, un banc troué à Rennes, ou encore à nouveau les pics disposés devant des devantures de magasins.

 

Découvrez les lauréats et la sélection de cette deuxième édition des Pics d'Or.

actionclactionfp