GRAND PROJET. En Uruguay, le groupe de BTP NGE a décroché en 2019 son premier PPP à l'international. Ce contrat à 1,1 milliard de dollars prévoit la reconstruction de 266km de voies ferrées, entre le port de la capitale Montevideo et une future usine de cellulose du groupe finlandais UPM. Le chantier, à découvrir en images, bat son plein.

C'est un chantier d'envergure qui se déroule actuellement en Uruguay. Entre le port de la capitale, Montevideo, et Paso de los Toros, où s'installera une usine de cellulose du groupe finlandais UPM, l'ancienne voie ferrée sera bientôt remplacée par une nouvelle infrastructure.

 

Mené par NGE, concessionnaire aux côtés de deux entreprises uruguayennes (Saceem et Berkes) et de l'espagnol Sacyr, le projet Ferrocaril Central prévoit ainsi la construction de 266km de ligne ferrée, de 153 ponts ferroviaires, de 4 ponts métalliques de grande dimension, de 30 ponts routiers, et l'aménagement de 250 passages à niveaux.

 

Ce contrat est d'autant plus important pour le groupe de BTP français qu'il s'agit de son premier PPP à l'international. D'un montant de 1,1 milliard d'euros, il comprend une phase de travaux de trois ans ainsi que la maintenance de l'ouvrage ferroviaire, via la société concessionnaire dédiée, sur quinze ans. A l'issue du contrat, sept ans de maintenance additionnelle sont aussi au programme.

 

Découvrez en images les travaux actuellement en cours.

actionclactionfp