OpenHydro (filiale de DCNS) et le canadien Emera (énergie et services) ont créé ensemble "Cape Sharp Tidal", une co-entreprise dédiée au développement de l'hydrolien dans la baie de Fundy (Canada). L'objectif est d'y implanter une ferme pilote de 4 MW, qui sera raccordée au réseau en 2015. Un pas de plus vers l'industrialisation de cette énergie marine renouvelable.

"Cape Sharp Tidal" est né de la volonté de ses deux parents, OpenHydro, filiale de DCNS spécialisée dans la technologie hydrolienne, et Emera, un fournisseur canadien d'électricité et de services. L'objectif de cette co-entreprise sera de déployer, dès 2015, une des premières fermes de turbines multi-mégawatts à être connectée. Installée dans la baie de Fundy (située entre Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Ecosse), la centrale immergée de 4 MW permettra d'alimenter en électricité plus de 1.000 personnes. Les machines, conçues par OpenHydro, développeront unitairement une puissance de 2 MW grâce à une hélice à moyeu ouvert de 16 mètres de diamètre.

Une ferme prototype avant le stade industriel

La société Cape Sharp Tidal sera basée à Dartmouth, en Nouvelle-Ecosse, où seront fabriquées les turbines en partenariat avec le chantier naval local, filiale de Irving Shipbuilding. Elle emploie, pour l'heure, dix salariés. Son pdg, Chris Huskilson, explique : "L'incroyable potentiel de la baie de Fundy va nous permettre de développer une filière industrielle de l'hydrolien en Nouvelle-Ecosse et de bénéficier d'une expérience et de connaissances uniques pour le développement d'autres projets à travers le monde". Les expérimentations dans ce site de l'Atlantique nord avaient débuté en 2009. Les co-fondateurs de Cape Sharp Tidal, DCNS et Emera, annoncent avoir des projets ambitieux pour l'énergie hydrolienne en Nouvelle-Ecosse : ils espèrent obtenir les autorisations administratives pour déployer une ferme de 300 MW, soit de quoi fournir de l'électricité à 75.000 habitants de la région.

 

Outre le Canada, OpenHydro est impliqué dans le déploiement de projets hydroliens en France, Irlande, Ecosse et dans les îles Anglo-Normandes, en partenariat avec des énergéticiens comme EDF et SSE Renewables.

actionclactionfp