Alors que les vols réguliers avec les Etats-Unis doivent reprendre prochainement, les autorités cubaines ont annoncé qu'elles souhaitaient confier à Bouygues et ADP l'agrandissement, l'amélioration et la gestion de l'aéroport de la Havane.

Bouygues et ADP figurent parmi les favoris pour agrandir et améliorer l'aéroport de La Havane à Cuba. C'est en tout cas ce qu'a annoncé le ministère des Transports cubains dans un communiqué lu à la télévision. L'île doit en effet recevoir à nouveau des vols réguliers depuis les Etats-Unis dès le mois de septembre. Les autorités ont ainsi annoncé vouloir confier aux entreprises françaises l'agrandissement, la modernisation et la gestion de l'aéroport international José Marti de La Havane. "Le projet prévoit le financement et la mise en oeuvre d'actions immédiates qui doivent améliorer la qualité des services, tout comme les investissements à moyen et long termes, en lien avec la hausse estimée du nombre de passagers", précise le communiqué.

 

Outre ce site, qui compte cinq terminaux et où transitent plus de la moitié des visiteurs étrangers qui visitent l'île tous les ans (3,5 millions en 2015), le projet inclut également l'aérodrome de San Antonio de los Baños, à l'ouest de la capitale cubaine, a indiqué cette même source. Ce type "d'alliance" devrait s'étendre à "d'autres aéroports du pays", a-t-on ajouté. En revanche aucun détail n'a été dévoilé sur la procédure pour obtenir ce marché ni sur le montant des investissements. Une information que ne dément pas Bouygues mais qui ne souhaite pas communiquer tant qu'un contrat n'est pas signé. En attendant, cet accord de négociation va permettre d'ouvrir des discussions, nous a-t-on confié chez Bouygues.

 

Une vingtaine de grandes entreprises françaises à Cuba

 

Depuis l'annonce choc de leur rapprochement, fin 2014, les deux anciens ennemis de la Guerre froide sont parvenus à concrétiser quelques avancées : rétablissement d'un service postal direct, début du retour des hôteliers et croisiéristes américains à Cuba, et les liaisons aériennes régulières doivent être rétablies dans les prochains mois. Au moins huit compagnies aériennes américaines ont reçu une autorisation, probablement à partir de septembre.

 

La France vient d'annoncer l'ouverture d'une antenne de l'AFD (Agence Française de Développement) à Cuba pour financer différents projets. Une partie du financement de ces projets d'énergie renouvelable, d'assainissement, de tourisme durable, d'urbanisme, d'agroalimentaire et de transports proviendra d'un fonds de 231 millions d'euros créé à partir de la renégociation de la dette externe de Cuba à l'égard de la France et d'autres membres du Club de Paris. Une vingtaine de grandes entreprises françaises sont représentées dans l'île caribéenne, notamment dans le tourisme et la construction civile. La France et Cuba connaissent un rapprochement accéléré suite aux visites présidentielles de François Hollande à La Havane, en mai 2015, et de Raul Castro à Paris, en février dernier.

actionclactionfp