FINANCEMENT. Les autorités françaises ont annoncé mardi la publication "au cours de l'été" de nouvelles normes contraignantes pour les banques concernant les conditions d'octroi des crédits immobiliers, sans renforcer les contraintes appliquées depuis le début de l'année sous forme de recommandation.


Fin janvier, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui associe entre autres le ministère de l'Économie et la Banque de France, avait déjà "recommandé" aux banques de limiter le taux maximum d'endettement des emprunteurs à 35% des revenus (assurance comprises) contre 33% auparavant, tout en leur permettant d'étaler - sous certaines conditions - la durée maximum d'endettement jusqu'à 27 ans contre 25 ans auparavant.

 

Il vous reste 73% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp