PRÉSIDENTIELLE 2022. Déplorant que des freins au développement de leur filière persistent malgré l'entrée en vigueur de la Réglementation environnementale 2020, les constructeurs en chanvre publient cinq propositions pour attirer l'attention des candidats sur les atouts de leur matériau à l'heure de la transition écologique.


On ne les attendait peut-être pas sur ce créneau, et pourtant les constructeurs en chanvre se positionnent dans la campagne présidentielle en publiant leur "Manifeste pour la construction durable". Dans la foulée de la plupart des organisations représentatives du bâtiment, ils souhaitent ainsi apporter leur pierre à l'édifice de la réflexion collective autour des enjeux de décarbonation du secteur - responsable à lui seul d'environ un quart des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France.

 

 

Rappelant que le chanvre est une production locale et écologique dans la mesure où elle ne nécessite pas de pesticide ni d'irrigation, qu'elle ne produit pas de déchet et qu'elle est recyclable, les professionnels affirment que le béton de chanvre possède "une excellente résistance au feu" et qu'il est "complémentaire aux autres matériaux".
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp