CRISE. Fait rare, les patrons des trois premiers énergéticiens français ont pris la parole dans la presse pour demander à la société et aux acteurs économiques du pays de faire preuve de sobriété énergétique dans leurs usages. Cet appel intervient deux semaines après que la Russie ait fermé le robinet de gaz à plusieurs pays européens, dont la France, et alors que l'approvisionnement énergétique de cet hiver commence à inquiéter.


La réalité économique rattrape les décisions politiques. Fait rare, les patrons des trois premiers énergéticiens français ont pris la parole dans la presse pour demander à la société et aux acteurs économiques du pays de faire preuve de sobriété énergétique dans leurs usages.

 

 

Depuis déjà quelques temps, les discours changent et les mots "sobriété énergétique" remplacent en effet petit à petit les termes "efficacité énergétique" face à un contexte mondial très tendu, et donc très incertain. Aux perturbations d'approvisionnement héritées de la crise du Covid se sont rajoutés des ralentissements économiques, une hausse des prix, des capacités pilotables faisant défaut, des conditions météorologiques extrêmes (canicule, sécheresse...) puis la guerre en Ukraine impliquant la Russie, l'un des principaux acteurs énergétiques de la planète, gros exportateur de charbon, pétrole, gaz et autres hydrocarbures.

 

Cible de sanctions économiques imposées par l'Occident, le Kremlin a riposté en mettant la pression sur l'alimentation énergétique de ses clients situés en Europe. Jusqu'ici, les autorités et les acteurs de la filière semblaient confiants sur les alternatives envisageables en cas de rupture du gaz russe. Mais l'inquiétude commence à monter, deux semaines après que la Russie ait concrètement fermé le robinet de gaz à plusieurs pays européens, dont la France, et alors que l'approvisionnement énergétique de cet hiver soulève de plus en plus d'interrogations.
Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp