RÉNOVATIONS ÉNERGÉTIQUES. Le ministre de la Transition écologique a évoqué, mercredi, une révision des subventions de MaPrimeRénov' pour mieux prendre en compte la performance environnementale des rénovations.


Au détour d'un discours devant les participants au Congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH), le ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu, a évoqué le besoin de prendre en compte le poids carbone des rénovations de logements non seulement dans le cadre de la rénovation énergétique performante des logements sociaux, mais également celle des logements privés.

 

Aux bailleurs sociaux, il a promis de "mieux corréler la performance de décarbonation avec les investissements" en matière de rénovation des logements. Il se prononce pour un dispositif (prêts avantageux de la Caisse des dépôts, notamment) "incitatif", permettant d'"amplifier demain la modulation [du soutien] en fonction du gain énergétique".

 

Davantage moduler l'aide pour prendre en compte l'économie d'émission de CO2

 

"Cela vaudra aussi pour le privé", a glissé le ministre :
Il vous reste 65% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp