TRANSITION ENERGETIQUE. Le conflit ukrainien entraîne l'Union européenne et la France à accélérer leur transition énergétique, de manière à supprimer, à terme, le recours aux énergies fossiles. Dans le domaine du chauffage, cela confirmera l'avantage offert à des équipements tels que les pompes à chaleur.


"Notre politique consiste à tuer le charbon, le pétrole et le gaz naturel, pour aller vers un mix énergétique totalement décarboné." Ce sont les propos forts tenus par Olivier David, chef du service climat et efficacité énergétique de la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), lors de la dernière journée de la pompe à chaleur. Axée sur la stratégie nationale bas carbone (SNBC) 2050, la stratégie française de décarbonation est en voie d'être encore accélérée du fait de la guerre en Ukraine.
Il vous reste 84% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp