VERBATIMS. Après avoir enchaîné plusieurs années de croissance soutenue, la crise sanitaire a stoppé le groupe NGE dans sa lancée pour 2020. Cependant, comme l'a affirmé son président Antoine Metzger, lors d'une conférence de presse, il semble mieux résister que d'autres acteurs du BTP.


Le rendez-vous était fixé avant l'annonce de nouvelles mesures restrictives pour ralentir la propagation de l'épidémie de covid-19. Le 2 novembre 2020, le groupe NGE voulait avant tout officialiser une bonne nouvelle, en diffusant le faire-part de naissance de sa nouvelle activité, NGE Connect. Preuve que "malgré les temps difficiles, le groupe reste optimiste", "croit en l'avenir et en la relance", et ne compte pas arrêter de "grandir et [se] lancer dans des métiers nouveaux", comme l'a expliqué le président de NGE, Antoine Metzger, lors d'une conférence de presse. Mais alors qu'un deuxième confinement commence tout juste, il a aussi été amené à s'exprimer sur les conséquences de la crise sanitaire sur l'activité du groupe.

 

Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp