RÉSULTATS. Le groupe Bouygues a bouclé un premier semestre 2022 satisfaisant, avec un chiffre d'affaires en hausse, notamment dans le BTP. Colas tire particulièrement son épingle du jeu, malgré la saisonnalité qui caractérise ses activités et le fort impact de l'inflation que l'entreprise ne parvient pas encore à répercuter totalement. L'immobilier, en revanche, reste en souffrance.


Déclenchement de la guerre en Ukraine le jour même de la présentation des résultats pour 2021. Poursuite des restrictions sanitaires en Chine qui impactent les activités commerciales au niveau mondial. Poussée inflationniste jamais vue depuis près de 30 ans. Conséquences macroéconomiques et géopolitiques encore complexes à appréhender… Le premier semestre 2022, dont Olivier Roussat, directeur général du groupe Bouygues, a rappelé les principaux faits lors de la présentation des résultats de cette période, le 2 août 2022, a été marqué par un contexte a priori peu optimiste pour les affaires. Et pourtant, la major du BTP ne s'en est pas si mal sortie, au même titre que d'autres grands groupes français.

 

Bouygues a ainsi réalisé un chiffre d'affaires global de plus de 18,5 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 6%, dont 3% en croissance organique. Des résultats qu'Olivier Roussat qualifie de "solides", dont la hausse provient principalement des bonnes performances du groupe Colas, comme au premier trimestre, et une marge stable à 2,7%.
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp