PERFORMANCE - Réputé pour sa légèreté et son aspect durable, le béton de chanvre présente une autre caractéristique attrayante : sa tenue au feu. La société BCB a soumis ses produits de la gamme Tradical à des essais normés dans un laboratoire indépendant qui ont permis de la classer suivant la norme européenne. Découvrez les résultats.

C'est une première pour un produit biosourcé : le béton de chanvre vient de se soumettre à des tests de réaction au feu par un organisme certifié Cofrac, le Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE). Les essais ont été menés selon la norme européenne EN 13501-1, en vigueur depuis 2004, qui classe les réactions des produits face au feu. C'est la société BCB qui a fait tester les trois produits de sa gamme Bétons Chanvre Tradical, pour les applications mur, toiture et enduit, afin d'obtenir des résultats à-même de rassurer les prescripteurs sur la sécurité de l'enveloppe globale d'un projet.

 

L'entreprise fait valoir "des performances des plus élevées" qui "ouvrent la voie à des applications élargies" notamment pour les établissements recevant du public ou les bâtiments tertiaires, dont les exigences en termes de sécurité sont plus drastiques. Les essais ont été réalisés sur le matériau nu, afin de démontrer ses capacités intrinsèques à résister efficacement à un incendie, sans avoir recours à des solutions complémentaires. Différentes caractéristiques ont été étudiées : inflammabilité, propagation de flamme, dégagement de chaleur (Figra), production de fumées (Smogra), émission de gouttelettes ou projection de particules enflammées… Et les valeurs obtenues sont satisfaisantes pour BCB. Pour les solutions Béton Chanvre Mur Isolant et Isolant Toiture, c'est un classement B-s1 d0 qui a été déterminé, tandis que pour l'Enduit hygrométrique, c'est un classement A2-s1 d0 qui s'est révélé. En clair, le béton de chanvre résiste à une attaque prolongée des flammes (ou d'un objet incandescent isolé) tout en limitant la progression des flammes. L'enduit est, lui, pratiquement incombustible. Et l'ensemble des produits n'émettent que de très faibles fumées, sans propagation de gouttelette, ni de particule enflammée.

 

Le feu ? Même pas peur !

 

"Ces classements démontrent les propriétés de Béton Chanvre Tradical (pare-feu, résistance, protection de l'Homme dans l'ouvrage, capacité d'intervention des pompiers)", note BCB qui estime avoir fait avancer les connaissances de la filière. La société avait, auparavant, réalisé d'autres tests, notamment avec le concours de l'université anglaise de Bath ou celui de la FFB (projet Agrobat), pour vérifier la sureté de leurs produits. Rappelons qu'outre ces bonnes caractéristiques de tenue aux flammes, le béton de chanvre est recherché pour ses qualités de légèreté (330 kg/m3 contre plus de 2 tonnes/m3 au béton traditionnel) et d'isolation thermique. Par rapport aux autres éco-matériaux concurrents (ouate, fibre de bois ou paille, testés nus, sans système de finition ni de protection), il souhaite donc se placer comme une alternative "qui n'a pas peur du feu".

actionclactionfp