RÉSULTATS. Si le cimentier Vicat voit son chiffre d'affaires progresser, son bénéfice net est en repli de plus de 22%.


"Ce premier semestre a été marqué par une base de comparaison très défavorable compte tenu des niveaux d'activité et de profitabilité atteints l'année dernière sur la même période. Dans un environnement marqué par une forte inflation des coûts de l'énergie, et des coûts industriels non récurrents aux Etats-Unis, en France et en Inde, avec des hausses importantes de prix passées sur l'ensemble des pays, et dont l'impact progressif a presque intégralement compensé, à ce stade, les effets de l'inflation des coûts. La rentabilité opérationnelle reste très supérieure au niveau d'avant crise sanitaire (229 millions d'euros au premier semestre 2019). Dans ce contexte, le groupe s'adapte en diversifiant ses sources d'approvisionnements, en travaillant sur l'efficience énergétique de son outil de production et en menant une stratégie de prix adaptée à chaque région dans laquelle il opère (…)", a déclaré Guy Sidos, Président-Directeur Général de Vicat.

 

Le cimentier a annoncé un
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp