RÉFLEXION. Ce 15 octobre 2020 ont été officiellement lancés par la Fédération française du bâtiment les États généraux de la construction. L'objectif : plancher sur les enjeux et chantiers d'avenir du BTP en concertation avec l'ensemble des parties prenantes. Invitée à s'exprimer, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon est revenue sur les dossiers actuellement discutés.

Réfléchir ensemble à ce que sera le BTP de demain, tel est l'objectif des États généraux de la construction lancés officiellement ce 15 octobre 2020 par la Fédération française du bâtiment (FFB). Dans un cadre prestigieux bien que restreint, contexte sanitaire oblige, l'organisation professionnelle a donc invité différentes personnalités de la construction et d'ailleurs à venir s'exprimer au Conseil économique, social et environnemental (Paris 16e) sur les enjeux et chantiers d'avenir du secteur. Parmi elles, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a été interpellée par le président de la FFB, Olivier Salleron, et d'autres chefs d'entreprises du bâtiment, sur ce que sera la construction de demain, à l'heure où le Gouvernement présente son Plan de relance comme un virage prononcé dans le domaine de la transition écologique, et où les territoires semblent bien désarmés sur le plan économique face aux métropoles.

 

Un outil dématérialisé à destination des services d'urbanisation sera déployé au cours du premier semestre 2021

 

Suite à la publication des barèmes de Ma prime rénov', la ministre assure que ce dispositif constitue "l'une des mesures les plus emblématiques du Plan de relance", espérant au passage que "150.000 dossiers seront déposés" en 2020 et que 2021 atteindra les 500.000 demandes. Mais Emmanuelle Wargon est également revenue sur les concertations en cours avec le secteur du BTP : "Nous discutons actuellement sur trois dossiers. D'abord, la prolongation des aides fiscales pour donner plus de lisibilité à la fin 2021 ; ensuite, la simplification et la dématérialisation des procédures ; et enfin, la mobilisation politique nécessaire pour vite relancer la construction durable, et nous travaillons à ce sujet sur une charte."

 

"Les enjeux du bâtiment sont très nombreux ; ce sont les matériaux durables, biosourcés, le recours au technologies numériques ; c'est le fait de savoir qu'est-ce que l'on fait sur site et hors-site, comment peut-on réinventer les processus de production, quelle qualité et quelle adaptabilité nous voulons pour le logement..." -Emmanuelle Wargon

 

Une réponse aux acteurs du neuf qui demandent effectivement une amélioration des dispositifs comme le Prêt à taux zéro et le Pinel, et, plus largement, au secteur qui souhaite que les permis de construire fassent l'objet d'une numérisation, afin d'éviter que les procédures ne s'enlisent. Ce à quoi la ministre du Logement a aussi indiqué qu'un outil dématérialisé à destination des services d'urbanisation serait déployé au cours du premier semestre 2021, et qu'une simplification des démarches de permis de construire et de déclaration de travaux était également à l'étude. "Aujourd'hui, c'était le coup d'envoi des États généraux de la construction, et nous avons 9 mois pour rendre nos premières conclusions sur le bâtiment du futur", a déclaré Olivier Salleron en conclusion de l'évènement, faisant référence au prochain congrès de la FFB, prévu à Lyon en 2021.

actionclactionfp