TRANSITION. Alors que les prix des énergies flambent et que les craintes se cristallisent sur l'approvisionnement énergétique pour cet hiver, le Gouvernement espère renverser la tendance avec une loi d'accélération des énergies renouvelables. Le budget 2023 du ministère de la Transition énergétique, qui vient aussi d'être présenté, soutient à parts égales nucléaires et ENR.


Présenté la semaine dernière par Emmanuel Macron, venu inaugurer le premier parc éolien en mer de l'Hexagone au large de Saint-Nazaire, le projet de loi relatif à l'accélération de la production d'énergies renouvelables (ENR) a été confirmé ce 26 septembre 2022 en Conseil des ministres. Le Gouvernement mise beaucoup sur ce texte pour lutter contre le changement climatique et réduire la part des énergies fossiles dans la consommation énergétique du pays.

 

 

Mais alors que l'objectif est de relancer les projets d'éoliennes terrestres, et d'amplifier les implantations d'aérogénérateurs marins ainsi que celles de centrales solaires, l'acceptabilité de la population pose question. D'après le compte-rendu du Conseil des ministres, la loi "favorise le déploiement des ENR tout en garantissant la protection de la biodiversité et en minimisant l'artificialisation des sols". Une tentative de réponse à une opinion publique de plus en plus hostile aux constructions d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques, ces derniers étant régulièrement accusés de dénaturer les paysages et d'impacter l'environnement.

 

Simplification

 

Des mesures réglementaires ont déjà été prises cet été, et les préfets ont récemment été sollicités pour lever les freins aux projets de capacités renouvelables. Le texte qui sera prochainement débattu au Parlement vient donc en renfort, et se base sur quatre priorités.
Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp