ASSURANCE. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine puis la guerre en Ukraine ont fait évoluer les besoins du secteur de la construction et des banques en matière de couverture de leurs transactions à l'international. Constat dressé par Pierre Lamourelle, deputy head of Specialty Credit chez Allianz Trade.


Dans le monde de l'assurance, il existe un marché très spécifique : celui consistant à couvrir une transaction, correspondant à un projet, pour une entreprise dite exportatrice ou une banque, dans des pays où le risque politique est important. Chez Allianz Trade, l'un des acteurs de ce marché où se croisent une soixantaine de protagonistes, cette activité de niche (3,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires au niveau mondial, sur les 11 milliards que totalise le marché de l'assurance crédit, tous acteurs confondus) est réalisée par la branche Specialty Credit.

 

Un marché que Pierre Lamourelle, deputy head of specialty credit chez Allianz Trade, a vu évoluer considérablement
Il vous reste 71% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp