Alors que les séismes font de nombreuses victimes, les Architectes de l'Urgence lancent une idée simple : celle de créer des "espaces refuges" au cœur des logements grâce à du mobilier parasismique. Ils font appel à des groupements de créateurs imaginatifs.

Après le tremblement de terre meurtrier d'Amatrice (Italie), qui a fait 300 victimes à la fin du mois d'août 2016, les Architectes de l'urgence ont dépêché sur place des experts. De toutes leurs missions dans diverses régions du monde (Haïti, Népal) ils ont constaté que les réglementations actuelles en termes de construction parasismique n'étaient pas adaptées aux moyens des occupants de logements, notamment dans le cas du renforcement des constructions anciennes, les travaux nécessaires n'étant que très rarement effectués.

 

"De ce constat, a émergée l'idée de créer des espaces refuges, à l'intérieur des logements ou infrastructures, pour sauver des vies en cas de séisme", note l'association. Afin de répondre à cette problématique, les Architectes de l'urgence lancent donc un concours international destiné à développer ces refuges grâce à du mobilier parasismique. Ce dernier devra être solide, capable de résister à l'effondrement partiel ou total de la construction, mais également être accessible et productible en série.

 

Appel aux candidatures et… au financement

 

L'association humanitaire précise ouvrir ce concours à des groupements composés d'architectes, designers et ingénieurs, impérativement adossés à un fabricant. L'événement sera officiellement lancé le 24 octobre 2016, avec l'envoi du règlement aux équipes qui auront manifesté leur intérêt par mail (concoursfau@archi-urgent.com). Une première phase de sélection sera organisée le 1er décembre suivant, avec un jury composé de membres de l'association et d'autres professionnels. Les Architectes de l'urgence recherchent également des partenaires afin de les aider à financer ce projet.

actionclactionfp