ARCHITECTURE. Le célèbre musée d'art moderne et contemporain français va être remis aux normes. Les architectes désignés devront penser la réorganisation des fonctions du bâtiment et de ses usages.

On connaît les noms des architectes missionnés pour imaginer le Centre Pompidou de 2030. Le duo franco-japonais Nicolas Moreau et Hiroko Kusunoki ont été choisis pour penser le projet architectural de l'établissement culturel. C'est cette même agence qui avait été désignée en 2015 pour dessiner le musée Guggenheim de Helsinki (Finlande). Elle est aussi l'autrice du pavillon central du campus de Sciences-Po Paris.

 

À ses côtés, la Mexicaine Frida Escobedo fera également partie du projet de schéma directeur culturel du musée parisien. L'architecte s'est fait remarquer à l'international lorsqu'elle a été choisie en 2022 pour rénover l'aile d'art moderne du Met, un musée mythique de New York.

 

Intentions

 

Nicolas Moreau et Hiroko Kusunoki œuvreront à réaménager les espaces et réorganiser les fonctions "de manière plus rationnelle et plus lisible" au sein de l'édifice, d'après le Centre Pompidou. Les architectes devront respecter "l'ADN" du lieu et "l'architecture actuelle du bâtiment", dessiné par l'Italien Renzo Piano et le Britannique Richard Rogers, tout en repensant "les usages afin qu'ils correspondent mieux aux besoins des usagers et des utilisateurs".

 

"On veut projeter le bâtiment dans le futur sans rajouter une couche qui serait anachronique", a indiqué Nicolas Moreau ce jeudi 20 juin 2024 à la presse. "Ce qu'on a souhaité faire, c'est développer un projet qui soit à la fois respectueux du bâtiment" tout en ayant à cœur "un souci d'innovation", a expliqué le président du musée, Laurent Le Bon.

 

Parmi les travaux prévus, un pôle "Nouvelle Génération", "dédié aux fonctions de détente, de pratique artistique et de jeu" sera aménagé. Les différents espaces d'exposition seront "repensés" et des espaces de présentation ou d'exposition seront intégrés à la Bpi (bibliothèque publique d'information), elle aussi rénovée. Quant au grand parvis qui fait face au musée, baptisé "La Piazza", il sera réaménagé pour abriter des gradins. Une manière d'inviter les passants "à s'installer".

 

 

Un chantier XXL à l'œuvre

 

Le Centre Pompidou, qui accueille chaque année plus de trois millions de visiteurs, doit fermer ses portes en septembre 2025 pour une longue période de travaux, et rouvrir en 2030. Le désamiantage des façades et la rénovation de la totalité du bâtiment, inauguré en 1977, seront réalisés. Les personnes à mobilité réduite bénéficieront d'une meilleure accessibilité. Par ailleurs, la mise en sécurité incendie et l'optimisation énergétique du bâtiment sont prévues.

 

Le budget estimé pour ces travaux est de l'ordre de 262 millions d'euros, financés par l'Etat. À travers ce projet, le Centre Pompidou souhaite créer "un nouveau projet culturel d'envergure en réinventant l'utopie originelle", afin de "répondre aux défis culturels sociétaux et environnementaux des prochaines années".

 

Au total, plus de 80 candidatures avaient été déposées en 2023 suite à la publication de l'avis de concours. Un jury international présidé par Laurent Le Bon avait ensuite présélectionné, en août de la même année, six équipes.

 

 

actionclactionfp