La communauté d'agglomération Angers Loire Métropole s'associe à Engie Axima pour lancer un appel à projets dans les technologies digitales liées à la gestion des flux de données énergétiques à l'échelle du bâtiment. Les propositions viendront enrichir les réflexions autour du projet urbain "Angers Cœur de Maine".

Comment optimiser la gestion énergétique des bâtiments ? Pour répondre à cette question, Angers Loire Métropole et une filiale du groupe Engie, Engie Axima, spécialisée dans l'intégration de solutions énergétiques, lancent un appel à projets qui s'adresse aux porteurs de solutions numériques. Il a pour objectif de développer des solutions, applications ou services capables de gérer les flux énergétiques de consommation et de production à l'échelle d'un bâtiment ou d'un équipement.

 

Les deux partenaires précisent : "Les solutions recherchées peuvent être des innovations technologiques ou des modèles d'affaires et/ou d'usages. Ces solutions peuvent être autonomes (stand alone) ou être des briques capables d'être associées à une offre plus globale, de type contrat avec engagement énergétique". Les problématiques qu'elles devront gérer comportent la production et le stockage d'énergies renouvelables, les questions de confort et de qualité d'usage des bâtiments, et celle de qualité de l'air intérieur. Les réponses apportées peuvent être présentées par des startups, entreprises seules ou des groupements, et se situer à différents degrés d'avancement : le stade projet ou ante-création est donc autorisé pour répondre.

 

Un accompagnement commercial offert

 

Engie Axima et Angers Loire Métropole annoncent que les propositions alimenteront les réflexions de la société d'aménagement Alter, qui mène le projet urbain Cœur de Maine, et plus particulièrement l'opération Quai Saint-Serge. Ce dernier prévoit d'étendre les activités tertiaires de la zone, avec la création de plus de 100.000 m² de surfaces (bâtiments d'enseignement, formation, recherche, loisirs…). Autant de constructions qui deviendront des zones d'expérimentation. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 10 décembre inclus. Des auditions des projets présélectionnés auront lieu en janvier 2017 pour une annonce des résultats en février. Les lauréats pourront bénéficier d'un accompagnement par la métropole pour les étapes de caractérisation du projet jusqu'à la consolidation du business model, formalisation du concept d'offre et prototypage du produit. Six mois d'incubation gratuite pourront donc être proposés, avec mise à disposition d'espaces de travail collaboratifs au sein de la Maison de la Technopole. La Banque Populaire Atlantique accordera un prêt d'honneur de 7.500 €, et Engie Axima coachera commercialement le vainqueur, pour intégrer l'innovation dans une opération spécifique du territoire (ou une autre opération portée par le groupe). Enfin, le lauréat recevra un prix de 1.500 €.

actionclactionfp